Vive la Mondialisation!

Nous parlons de mondialisation depuis quelques décennies pour justifier les réformes actuelles et le détricotage de nos systèmes sociaux pour améliorer notre compétitivité. Bref la sécurité sociale, une fiscalité progressive (jusqu'à 95% aux Etats-Unis), la déprivatisation de secteurs industrielles stratégiques comme l'Energie etc... tout ceci daterait d'un passé lointain, la modernité exigeant la réforme...

Bref réfléchissons bien à cela. Qu'est ce que la mondialisation alors, source de tous nos maux en apparence? La mondialisation est la connexion des êtres humains à travers le monde, tout simplement. Nous vivions chacun dans notre coin car marcher à dos de mules pendant des années pour aller en Asie prends le temps d'une vie! Certes certain ont bien tenté l'aventure mais je ne connais que Marco Polo ou Alexandre le Grand. Comment passe t'on d'un monde où les peuples vivent chacun dans leur coin ) un monde où tous les terriens sont connectés les uns aux autres? la technologie, vous en conviendrez...

Nous sommes reliés les uns aux autres depuis que nous nous sommes dotés de moyens de transport et de communication efficaces, ceci est la seule origine de la mondialisation. Donc la mondialisation n'existe pas depuis 3 décennies mais depuis 3 SIÈCLES! ou plutot 4 même! Elle commence au XVIe siècle lorsque les européens se dotent de navires capables de franchir les océans et d'explorer tous les continents. Les peuples qui vivaient séparément se sont progressivement retrouvés connectés, les uns aux autres.

Et la technique n'a fait qu'évoluer depuis, à tel point que justement des années 50 aux années 80, les navires, les avions, la radio, le téléphone... tout cela existait déjà! Donc la mondialisation était déjà là et on ne peut pas parler d'ancien monde car la technique n'était pas si éloignée de celle d'aujourd'hui mais si l'on peut noter une accélération. Ce sont donc d'autres barrières qui ont été levées, le biais technologique est une fausse raison. Quelles sont donc ces barrières?

Qu'appelle donc t'on mondialisation des années 80? Un terme se cache derrière la mondialisation dans la bouche de nos dirigeants politiques et des élites : la déréglementation. En effet la déréglementation est une forme, à caractère extrêmement politique, de la mondialisation. La déréglementation est la mondialisation des marchandises et des capitaux. Si l'on étudie un peu plus le concept de mondialisation, il en existe plusieurs et certaines sont bénéfiques et intéressantes. Par exemple, la mondialisation des connaissances : j'ai accès facilement à une source d'information fiable et de tutoriels partout dans le monde via wikipedia ou des sites de streaming par exemple, mondialisation de la culture : chacun peut écouter la musique créée par un artiste à des milliers de km de chez lui... tout cela rapprocheles êtres humains. Cependant la mondialisation des marchandises et des capitaux éloignent les êtres humains de par la nature de notre modèle économique...

Le modèle économique dominant dans le monde étant à ce jour le capitalisme dont le moteur est la recherche du profit, sans barrière sans limite, les capitaux bougent sans cesse vers les zones les plus rentables, ce qui crée une concurrence perpétuelle entre tous les êtres humains. Explication : que l'on fabrique de l'acier en Europe ou en Chine, le coût physique est le même : la même quantité de minerai est nécessaire, la même quantité d'énergie est nécessaire... ce sont des coûts fixes qui sont les mêmes partout dans le monde puisque la chimie et la physique s'appliquent partout. Il existe cependant deux coûts qui sont eux modulables : le coût des salariés et des systèmes fiscaux... Sous pression des investisseurs étrangers, il faut donc faire la course au moins disant social dans le monde entier et donc mettre en concurrence perpétuelle les êtres humains à travers le globe. Et c'est également de cette façon, qu'on éloigne les centres de production des centres de communication et qu'il faut déployer un transport de marchandise extrêmement polluant et qu'on dérègle, encore oui, le climat...

La déréglementation n'est donc pas un fait extérieur sur lequel nous n'avons pas de prise et auquel il nous faut nous adapter mais une décision politique sur laquelle nous avons notre mot à dire pour redistribuer les cartes.

Ne parlons donc plus de mondialisation qui est une bonne chose mais de déréglementation, ainsi nous pourrons débattre sur de bonnes bases.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.