Bayrou : le choix de l’Honneur

     Ainsi donc, François Bayrou a décidé de voter François Hollande au second tour de l’élection présidentielle.
     Il y a une profonde cohérence dans ce vote. Ce qui fait l’unité d’un homme. Des années de combat contre les abus de pouvoir de Sarkozy ne pouvaient avoir d’autres conséquences.
     Jamais sans doute, pendant cinq ans, la France n’aura été écartelée, divisée, malmenée dans ses valeurs par quelqu’un qui n’a jamais compris ce qu’être Français veut dire. La tolérance, l’ouverture aux autres, le respect de la personne, la culture humaniste… rien de tout cela ne fait partie de la mentalité sarkozyste. Ces dernières semaines ont montré à quel point le mensonge avait opéré et combien grande était la désillusion des Français et le désarroi de la droite. Qu’est elle devenu entre les thèses frontistes et la harangue hystérique d’un Président aux abois ?. Cinq ans de mépris et les pauvres cons se réveillent et se souviennent…
     Pendant longtemps, Nicolas Sarkozy a cru qu’un maroquin ou quelques prébendes suffiraient à convaincre Bayrou. Pouvait il penser autrement puisque c’est son mode de fonctionnement : gouverner pour se servir et servir ses amis ?. Pouvait il imaginer qu’il existe des hommes libres pour qui l’Honneur et les valeurs sont plus importants que le reste ?. Sait il qu’il y a des hommes qui font la différence entre les honneurs et l’Honneur ?. Sans doute pas puisqu’il ne conçoit le mot « valeurs » qu’accolé au terme de « boursières »…
     Bien sûr, François Bayrou peut parfois paraître comme utopiste, quelqu’un entre Don Quichotte et Cyrano de Bergerac… mais à tout prendre, ne sont ce pas ceux là qui nous indiquent ce qu’être homme veut dire ?. Notre monde n’est pas seulement matérialiste, entre sainte Rolex et saint Vuitton. D’autres valeurs se frayent un chemin et le titre « La France solidaire » du dernier livre de François Bayrou en témoigne. C’est en retrouvant l’authenticité, la vérité, le partage, le respect de l’autre, la diversité, que nous avancerons et redonnerons à la France les couleurs qu’elle porte fièrement entre Liberté, Egalité et Fraternité …
     Voilà pourquoi, comme François Bayrou, je voterai pour François Hollande au second tour, dimanche.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.