A propos de Stepan Bandera

A propos de Stepan Bandera :

Stepan Bandera est le heros des ukrainiens de Svoboda et Secteur Droit, son portrait etait affiche partout, ils veulent meme renommer les stades, aeroports, etc en son nom, bref le symbole de leur mouvement, un heros national.

on a lu souvent des arguments sur Stepan Bandera afin de lisser son portrait, le but etant d'adoucir, devier les responsabilites, comme quoi au final ils s'etaient battus aussi contre les nazis, il avait meme ete emprisonne par les nazis, etc bref semer le doute, et ainsi decupabiliser la region et donc les leaders. Il incarne parfaitement Svoboda, les deux visages : heros le jour, nazi la nuit.

Il faut savoir que depuis quelques annees il y a du revisionnisme dans l'air, effectivement a Lviv on essaie de changer l'histoire, de se blanchir des crimes, a les entendre c'etait soit la faute des sovietiques, soit la faute des nazis. Il y a pourtant eu la les plus grands massacres, avec Bandera au controle.

Voici quelques recherches sur le sujet

Par exemple la division SS Galicie, cette division qui se voit honorer chaque annee a Lviv, nous parlons bien de SS, donc des forces speciales nazis, pas de simples soldats, qui etaient connues pour leur fanatisme. Elle a ete formee a la demande des ukrainiens, des banderistes (les hommes de bandera) qui avait alors promis de mettre les tetes des juifs aux pieds d’Hitler.
 je vous conseille de regarder ce documentaire historique sur les SS en Ukraine, ils parlent de cette division :
http://www.youtube.com/watch?v=guzi...
ils parlent aussi du bataillon Nachtigall. Il se trouve que justement la ville de Lviv a renomme l’une de ses rues, qui s’appelait la rue de la paix, en rue des guerriers du bataillon Nachtigall (juste incroyable ...), ce tristement fameux bataillon sous les ordres de Stefan Bandera et qui a commis des massacres, en pologne par exemple. Pour l'anecdote Yuriy Mykhalchyshyn, le conseiller principal du leader de Svoboda, a comme pseudo sur internet Nachtigall88, 88 est un code tres connu dans le milieu neo nazi signifiant Heil Hitler.

Regardez aussi le documentaire francais : La Shoah par Balles : l’Histoire Oubliée
Nous voyons alors l’ampleur de cette shoah, on voit aussi la terreur qu'il reignait, mais on comprend bien, vu l'echelle, la complicite des autorites. A ce propos, a la fin, Mme Veil dit : « en dehors de ces fosses communes, il y a eu en ukraine, avant meme que les allemands interviennent, la population locale qui a assassine des quantites de juifs... ...la population a ete tres impliquee »

Comment alors nous faire croire alors que Bandera n’etait pas implique ?

Dans cet article, ecrit par un professeur specialiste dans l’Holocauste, http://hnn.us/article/122778
je cite : L’historien Karel Berkhoff a montré que Bandera, ses adjoints, et les nazis ont partagé une obsession clé, à savoir l’idée que les Juifs en Ukraine étaient derrière le communisme et l’impérialisme stalinien et doivent être détruits.

La verite de Bandera est donc plus pitoyable : un opportuniste, qui esperait qu'Hitler soit reconnaissant envers lui, double d'un xenophobe et antisemite. Hors aujourd'hui Svoboda recommence, avec les russes comme responsables de tous leurs maux. Le leader de Svoboda a clairement parle de la mafia juive moscovite. On defile en l'honneur de la Division SS Galicie, aux yeux de tous, on nomme des rues au nom de nazis.

Pour finir je vais citer des extraits du livre « Smoke in the Sand : The Jews of Lvov in the War Years 1939-1944 »
il s’agit de l’arrivee des nazis a Lviv, page 77 :

Le jour suivant, dimanche, 30 juin 1941, les premieres unites de la Wechmacht entrerent dans Lviv. Le matin, de grands panneaux, prepares a l’avance par les ukrainiens, sont apparus sur les murs de la ville. Ils saluaient l’arivee des allemands, et du « grand leader ukrainien », Stefan Bandera, ceux qui sont finalement venus "pour liberer le peuple ukrainien du pouvoir juif« ... ... des panneaux appelaient a "Tuer les juifs et les communistes"  ou encore "Long vie a Stefan Bandera, longue vie a Adolf Hitler"

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.