Dire non au confinement patriarcal !

Une pétition diffusée sur le site de la toute nouvelle revue menstruelle "Rouge sang"- dores et déjà signée par plus de 7 millions d'intellectuels, universitaires, chercheurs, artistes et futurs prix Nobel - dénonce l'instrumentalisation du coronavirus par le pouvoir macronien et réclame un confinement décolonial intersectionnel, anticapitaliste et non genré. Nous en donnons le texte ici.

 Il n'aura échappé à personne que la récupération et l'instrumentalisation de l'épidémie au covid-19 met une nouvelle fois en évidence, et avec une intensité dramatique, les inégalités criantes générées par le système de domination patriarcal capitaliste. Le confinement, tel qu'imposé par la clique dirigeante macronienne, est une caricature affligeante - et une reproduction dangereuse - des schémas les plus éculés de la cellule familiale patriarcale traditionnelle véhiculée par la pensée réactionnaire la plus régressive.

L'assignation à résidence - car c'est EXACTEMENT de celà dont il s'agit - de toute une partie de la population - et comme par hasard de sa partie la plus défavorisée, la plus discriminée, et la plus racisée est tout simplement scandaleuse ! Car qui échappe à ce confinement ? Répondre à cette question c'est répondre à une autre, beaucoup plus insidieuse, mais ô combien centrale : à qui profite ce confinement ? 

La réponse est simple : à l'homme blanc, chef de famille, hétérosexuel, colonial, intégré au système capitaliste, partie prenante et premier bénéficiaire des mécanismes de domination les plus rétrogrades, dont la présence au bureau est NECESSAIREMENT requise pour se préserver elle-même ! 

L'ordre policier instauré immédiatement après ses premières mesures de confinement - de contrôle total en réalité - de la population, ainsi que le musellement sidérant de toute opposition sous couvert d'union nationale ne doit en aucun cas décourager celles et ceux qui oppressé-e-s depuis des millénaires luttent pour l'égalité et la justice tout en revendiquant leurs identités multiples.

Contre ce confinement fasciste, un seul mot d'ordre : RESISTANCE.

Signez la pétition sur le lien suivant : hhtps //www.rougesangpetition

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.