L'Havrais Vérité Devant l'école Valmy 2 policiers du Havre faisant la propagande des violences qu'ils ont subies enfants

IL SEMBLE QUE LE PROCUREUR NACHBAR
ET LE COMMISSAIRE PRINCIPAL DE LA VILLE
AURONT A REPONDRE DE PAREILLES PROVOCATIONS......
A moins qu'ils ne viennent ici avec leur compte GMAIL
poser ici un COMMENTAIRE en présentant leurs excuses
à l'auteur de cet article...... et aux parents d'élèves présents.....

L'Havrais Vérité au Havre: Devant l'école Valmy 2 policiers du Havre faisant la propagande des violences qu'ils ont subies quand ils étaient enfants

POUR SUIVRE CE DOSSIER DE VIOLENCES A ENFANTS COMMISES PAR DES ENSEIGNANTES PROTEGEES PAR LE RECTORAT ET L'INSPECTION ACADEMIQUE DE ROUEN PAR UN HARCELEMENT ET LA SUSPENSION DE LA TEMOIN, ALLER SUR GOOGLE "OMERTA76" (ce sont 6 ECOLES identifiées maintenant : dans la 6° c'est le directeur de l'école Raspail du Havre qui hier faisait l'apologie des "coups de pieds au cul salvateur "

OMERTA76; Le directeur de l'école Raspail Claude Auger revendique son droit d'utiliser la violence contre les enfants de l'école Raspail

 

Propagande PRO-violences physiques contre les enfants ! Peu après 17h deux policiers français faisaient, devant les enfants et les parents de l'école Valmy, la propagande des coups qu'ils avaient reçus petits

Cette scène surréaliste a eu lieu après que des enseignants de l'école Valmy eurent appelé la police.
Ces enseignants indignes, qui mentent sur la chronologie de la répression contre Julie Amadis n'avaient pas supporté cette 2° distribution de tract en soutien à celle qui avait dénoncé les violences à Caucriauville (cf le dossier OMERTA76)

330px-Rails_palais_de_justice.jpg

Après m'avoir demandé un exemplaire du tract que je distribuais,;
Après m'avoir demandé mon nom, mon prénom , mon adresse,( je n'en ai pas), l'identité de la personne qui me loge (j'ai refusé de le dire), après m'avoir demandé ma date de naissance.....
J'ai tenté de leur expliquer le contenu du tract et de notre combat
Puis je leur ai parlé de la chanson "La Brute soutient la Brute"
En leur tentant une affiche avec le TEXTE DES PAROLES.....
Je leur ai expliqué que j'avais connu des policiers éclairés - dont un ancien secrétaire du syndicat de la police en tenue...... mari d'une collègue.....
C'est ensuite que TOUT S'EST DETRAQUE....
.
Devant les enfants présents et leurs parents, le plus ancien des deux policiers s'est mis à FAIRE L'APOLOGIE DES COUPS QU'IL AVAIT RECUS ENFANT.....
J'ai demandé si ce n'était pas une forme d'humour....... que je serais obligé de mentionner dans mon article....
Mais le plus ancien a ajouté d'autres propos allant dans le même sens...... et REJOINT PAR SON COLLEGUE PLUS JEUNE...... qui lui aussi s'est mis à faire la PROPAGANDE DES COUPS comme moyen d'éducation.....

IL SEMBLE QUE LE PROCUREUR NACHBAR ET LE COMMISSAIRE PRINCIPAL DE LA VILLE AURONT A REPONDRE DE PAREILLES PROVOCATIONS......
A moins qu'ils ne viennent ici avec leur compte GMAIL poser ici un COMMENTAIRE en présentant leurs excuses à l'auteur de cet article...... et aux parents d'élèves présents.....

FAIRE LA PROPAGANDE DES AGRESSIONS D'ENFANTS DANS UNE DISTRIBUTION DE TRACT POUR SOUTENIR UNE ENSEIGNANTE INJUSTEMENT SUSPENDUE PAR UN RESEAU OMERTA76 DE PROTECTION DES AGRESSEUSES D'ENFANTS....... C'EST SOIT UN BAVURE DELIRANTE...... SOIT UNE PROVOCATION TOTALEMENT SCANDALEUSE !
A SUIVRE !

PS : Trois  heures plus tard, j'ai informé une patrouille où se trouvaient deux femmes et un homme de cette ahurissante scène en leur expliquant le contexte, la répression contre la témoin et les propos de leurs deux collègues. Je leur ai demandé qu'ils en informent le commissaire principal pour que cela cesse.

 

PUBLIÉ PAR YANICK TOUTAIN À 4/03/2014 

LIBELLÉS : JULIE AMADISL'HAVRAIS VÉRITÉPATRICK CLABAUT,PROCUREUR FRANCIS NACHBARRÉSEAU OMERTA76VIOLENCES À ENFANTS,YANICK TOUTAIN

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.