#Hollandegate en Belgique : le député Laurent Louis refuse la guerre colonialiste au Mali et veut quitter l'OTAN, l'ONU et l'UE

Il est Belge, député.et refuse la guerre colonialiste de François Hollande contre le Mali.
Il dénonce l'utilisation des islamistes - comme alliés en Libye et en Syrie et, dans le même temps comme ennemis au Mali.
Il s'exprime devant un parlement belge vide aux deux tiers. Mais il s'exprime d'une façon tellement inhabituelle que la malhonnêteté des pantins corrompus devient tout à coup une incongruité absurde.
La parole au député honnête Laurent Louis :

YouTube

 

"...Pour toutes ces raisons, et afin de ne pas tomber dans les pièges du mensonge que l'on nous tend j'ai décidé de ne pas soutenir cette intervention au Mali, et je voterai donc contre. Et ce faisant, je ferar preuve de cohérence, puisque je n'ai jamais soutenu par le passé nos interventions criminelles en Libye ou en Syrie, me profilant de la sorte comme le seul parlementaire de ce pays à défendre la non ingérence et la lutte contre les intérêts obscurs. Je pense vraiment qu'il est grand temps de mettre un terme à notre participation à l'ONU ou à l'OTAN et de sortir de l'union Européenne si cette Europe, au lieu d'être un gage de paix, devient une arme d'attaque et de déstabilisation de pays souverains aux mains d'intérêts financiers et non plus humanistes. Enfin, je ne peux qu'encourager notre gouvernement à rappeler au président Hollande les obligations qui résultent de la convention de Genêve en matière des prisonniers de guerre. J'ai en effet été outré d'entendre à la télévision de la bouche du président français que son intention était de détruire - je dis bien détruire - les terroristes islamistes. (...)"

 

J'ai découvert cette vidéo sur un site qui avait eu la gentillesse de republier deux de mes articles récents CAP 2012

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.