Rahan, rationaliste ringard (Hommage à André Chéret)

André Chéret, le dessinateur de Rahan, vient de mourir.

Je lis dans Le Monde l’article nécrologique[1] qui évoque la vie et surtout l’œuvre de celui qui avait, aux côtés du scénariste Roger Lécureux, donné vie dans Pif Gadget au Fils des Ages Farouches, et je relève cette présentation tout à fait pertinente du héros :

" Rahan, premier révolutionnaire de l’histoire, pacifiste et libre-penseur dénonçant obstinément l’obscurantisme et les superstitions des « sorciers » "

Et je me dis qu’il fut en effet  une époque où la gauche incitait à se méfier des sorciers plutôt qu'à célébrer les sorcières.

Le temps de Chéret n'était pas celui de Chollet, en quelque sorte.

Et qu'elle paraît loin,  du coup, l'époque de Pif Gadget !

Rien que le nom déjà... Je suis sûr que si Pif avait survécu, il y aurait aujourd'hui des groupes de militants qui iraient faire des happenings contestataires dans les locaux du journal afin de protester contre la gadgetisation du monde, en expliquant qu'avec les inventions de Rahan a commencé la destruction de la planète et l'asservissement des hommes à la technologie.

Alors, avec en tête ce décalage entre ce que la gauche était dans ces années-là – Rahan est apparu en 1969 – et ce qu’elle est devenue de nos jours, je me suis replongé dans ma collection de Rahan pour vous trouver quelques planches qui illustrent bien à quel point ce héros mâle blond hétéro cisgenre et surtout rationaliste serait aujourd’hui considéré comme un gros ringard voire un dangereux oppresseur.

Episode "Celui qui avait tué le fleuve" Episode "Celui qui avait tué le fleuve"

Rahan le cosmopolite pratique l’appropriation culturelle

Episode "Le secret du soleil" Episode "Le secret du soleil"

Rahan est un matérialiste borné qui manque de spiritualité

Episode "Mort à la manta" Episode "Mort à la manta"

Rahan est un moderniste qui ne respecte pas les coutumes et les traditions

Episode "Les coquillages bleus" Episode "Les coquillages bleus"

Rahan est un dangereux nucléocrate qui ne comprend pas que la technologie n’est pas neutre

Episode "La pierre magique" Episode "La pierre magique"

Rahan est un zététicien obtus briseur de merveilleux et de rêve

Episode "Les liens de vérité" Episode "Les liens de vérité"

Rahan est un propagandiste au service de Big Pharma et se moque de l’homéopathie et des médecines alternatives

Episode "Le signe de la peur" Episode "Le signe de la peur"

Rahan est un productiviste apôtre des grands projets inutiles

Episode "Le clan du lac maudit" Episode "Le clan du lac maudit"

Rahan ignore le droit à l’auto-organisation des femmes dans des safe space et a tenté d’entrer dans une réunion non-mixte

Episode "La flèche blanche" Episode "La flèche blanche"

Rahan est un apologue de la mondialisation et du libre-échange

Episode "La falaise d'argile" Episode "La falaise d'argile"

Rahan fait de la peine à Pierre Tévanian et Mickael Löwy en distillant la haine de la religion

Episode "Le clan du lac maudit" Episode "Le clan du lac maudit"

Rahan n’est pas un vrai Social Justice Warrior et ne comprend pas comment il faut traiter ceux avec qui on est en désaccord

Episode "Les chasseurs de foudre" Episode "Les chasseurs de foudre"

Rahan est un féministe universaliste européocentré à la mentalité néocoloniale

Episode "Pour sauver Alona" Episode "Pour sauver Alona"

Rahan est sectaire et rejette le bouddhisme et l’anthroposophie

Episode "Les hommes sans-cheveux" Episode "Les hommes sans-cheveux"

Rahan est à la solde de Monsanto et répand des OGM

Episode "L'herbe miracle" Episode "L'herbe miracle"

Rahan ne saisit pas l'importance de la sémiologie et résiste à la psychanalyse

Episode "Plus vite que le Zebra" Episode "Plus vite que le Zebra"

Rahan est un archéobolchévique qui ignore l’intersectionnalisme et cherche au contraire à unifier et à organiser les travailleurs

Episode "Le démon des marais" Episode "Le démon des marais"

Bon, après, chacun voit midi à sa porte et il y a des aspects politique de Rahan qui me font tiquer, comme son petit côté « homme providentiel » et « sauveur suprême », qui pour le coup n’est pas trop dans la tradition marxiste. A un moment donné, c’est gênant, quand même, parce que ce héros omnipotent qui résout tous les problèmes si on se range derrière lui, c’est plus crédible, et on a l’impression d’avoir affaire à un super-héros américain façon Superman ou même Bernie Sanders (ha, tiens, pour le coup il y  a un truc de chez Rahan qui est à la mode).

Mais bon, c’est un détail, et on vous dira quand même adieu et merci pour tout, M. Chéret.

z-les-hommes-sans-cheveux-adieu

 

Yann Kindo

[1] https://www.lemonde.fr/livres/article/2020/03/05/andre-cheret-le-dessinateur-de-rahan-est-mort_6031988_3260.html?fbclid=IwAR3QQo2ojV9Fqdntwvs-sXEHNgHWWyPiHNuCYz6H-yJpT8VfQN_lxJ8hLXA

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.