Yann Kindo
Enseignant en histoire géographie.
Abonné·e de Mediapart

196 Billets

1 Éditions

Billet de blog 9 janv. 2012

Désobéissez au gouvernement : devenez "Planteur volontaire d'OGM"

Yann Kindo
Enseignant en histoire géographie.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© 

Le Conseil d'Etat a annulé l'interdiction de planter du Maïs Mon 810 [fabriqué par Monsanto], afin de respecter une décision de l'Union Européenne, qui a pour sa part logiquement estimé à la suite de l'EFSA que la clause de sauvegarde sarzkozyenne banissant cette variété de maïs n'avait pas de fondement scientifique.

[sur la faiblesse du dossier de la clause de sauvegarde, voir ce communiqué de l'AFIS :

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1784

Pour une analyse critique du rapport Le Maho - du nom de son auteur, zoologue spécialiste des pingouins - de 2008, qui déployait l'argumentaire sur lequel s'est appuyé le gouvernement français, voir cette série faite à l'époque :

http://imposteurs.over-blog.com/article-23382755.html

http://imposteurs.over-blog.com/article-23382856.html

http://imposteurs.over-blog.com/article-23382906.html ]

Du coup, une petite fenêtre s'ouvre pour les OGM dans l'Hexagone cette saison, et on ne peut pas exclure que des agriculteurs courageux - ou téméraires - décident de semer la variété qui à l'heure actuelle n'est de fait plus bannie. Ce faisant, ils désobéiraient au gouvernement, puisque NKM a immédiatement déconseillé de le faire et annoncé le lancement d'une nouvelle clause de sauvegarde, dont on se demande bien quel pourra être son contenu, autre que :


"c'est bientôt les élections, alors un peu de démagogie ne fait jamais de mal, on va se déclarer opposé aux OGM et favorable à la taxe Tobin, pour faire oublier notre TVA pas sociale, les plans de licenciements, la montée du chômage et la baisse du pouvoir d'achat.".


Si il y a bien un terrain sur lequel ça ne mange pas de pain de se donner des airs d'anticapitalisme sans que ça ait le moindre sens, c'est bien celui du refus des OGM, qui est partagé par la quasi totalité de la classe politique (de Poutou à Le Pen en passant par l'essentiel du PS et de l'UMP).

Alors, disons le tout de suite : SOLIDARITE AVEC LES DESOBEISSANTS !

Ceux-ci feraient face non seulement à l'hostilité du pouvoir sarkozyste, mais aussi à la frénésie arrachante du secteur le plus obscurantiste du mouvement anti-OGM, les inénarrables Faucheurs Volontaires. Ceux-ci semblent en effet s'ennuyer fermement depuis que les OGM ont disparu des sols français, et, victimes d'un besoin compulsif de détruire toutjours et encore, ils se mettent à faire n'importe quoi. Ainsi, ils se sont illustrés ces derniers mois, non seulement en s'attaquant comme à Colmar au service public de la recherche scientifique, mais aussi en s'en prenant à des variétés obtenues par mutagenèse, qu'ils présentent comme des "OGM cachés". Cette petite dérive est tout à fait logique [quand on commence à refuser les méthodes modernes de sélection vériétale, on peut remonter loin en arrière pour définir le moment à partir duquel ça ne va plus et l'homme se prend trop pour Dieu à leur goût], mais elle a commencé à énerver, y compris dans des secteurs qui leur étaient jusque là plutôt favorables (il faut dire que les plants obtenus par mutagenèse sont utilisés en agriculture bio...). Ainsi, des agriculteurs commencent à exprimer leur ras le bol des Faucheurs, avec par exemple le soutien du maire d'une commune de la Drôme qui s'était pourtant déclarée "sans OGM". Mais depuis un arrachage de plants de tournesols issus de la mutagenèse et destinés à résister à l'envahissement de l'ambroisie (une plante très allergène), certains commencent à comprendre à quel genre d'illuminés ils ont affaire :

http://marre-des-faucheurs.fr/?page_id=26

Face à cette vague obsucrantiste, on a décidé avec quelques copains de lancer de manière très informelle le mouvement des "Planteurs Volontaires d'OGM". Les Planteurs Volontaires seront insaisissables, ils n'auront ni structure ni direction, ils fonctionneront comme un réseau d'activistes indépendants selon les préceptes de Saint Toni Negri, notre inspirateur à tous.

L'idée est simple : épuisons les Faucheurs Volontaires en plantant dans nos jardins et sur nos terrasses du maïs MON 810, aussi longtemps que ce n'est officiellement pas interdit. Que mille épis fleurissent, comme disait à peu près le président Mao, et que les Faucheurs ne sachent plus où donner de la tête !

Il n'est pas sûr que les grains soient très accessibles en France, mais on devrait pouvoir se démmerder pour faire des commandes groupées via la Spanish Connection. [oui, il faudra du coup filer un peu de fric à Monsanto, mais ce n'est après tout pas plus douloureux que de filer du fric à toutes les autres entreprises capitalistes qui produisent l'essentiel de ce que nous consommons.]

[note pour les Faucheurs ardéchois : sur mon terrain, les quelques épis de maïs OGM seront probablement situés en face des pruniers, sur la colline au dessus de la ruche, oui, là, près de l'arbre où il y a le nichoir pour chouettes hulottes, c'est ça. J'ai enlevé tout ce qu'il y a comme grilles ou barbelés, c'est facile d'accès, à condition de ne pas se fouler la cheville dans la pente. A ce propos, si vous venez à 15 ou 20, je profiterais volontiers de votre dynamisme arracheur pour en finir avec les ronces, voire pour ériger quelques mètres de murs de pierres sèches. Selon le système du troc propre aux SEL de votre coeur, je peux vous rétribuer en produits maisons tels que vinaigre de prunes ou vin de pissenlits, voire en service du type cours d'histoire-géographie. Mais d'abord, je me battrai jusqu'au dernier pour protéger mes plants OGM. Méfiez vous, j'ai une très grosse réserve de pierres de drainage, et je peux lâcher les très féroces poules de mon voisin]

Vous pouvez aussi télécharger les deux logos présents dans ce billet et vous en faire des autocollants, des tee-shirts, etc. Allez-y franco, je ne vous poursuivrai pas en justice pour atteinte au droit de la propriété intellectuelle : ces logos n'ont fait l'objet d'aucun brevet, et ils sont en Source super Open.

Indignez-vous !

Entrez en résistance !

Rejoignez le combat !

Devenez Planteur Volontaire d'OGM !!!!

© 

Yann Kindo

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal — Cinéma
Jean-Luc Godard, l’entretien impossible
À l’heure où les bouleversements politiques, écologiques et sociaux semblent marquer la fin d’une époque, Mediapart a eu envie de rendre visite à Jean-Luc Godard, dont les films sont des mises en abyme inégalées des beautés et des troubles du monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. 
par Ludovic Lamant et Jade Lindgaard
Journal — France
Procès des sondages de l’Élysée : le PNF requiert finalement l’incarcération de Claude Guéant
La réouverture des débats a opposé deux thèses, ce vendredi, au tribunal de Paris. L'ex-ministre de Sarkozy assure qu’il ne peut pas rembourser plus rapidement ce qu’il doit encore à l’État. Le Parquet national financier estime au contraire qu’il fait tout pour ne pas payer.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Didier Raoult sanctionné par la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre
La chambre disciplinaire de l’ordre des médecins a sanctionné, le 3 décembre, d’un blâme le professeur Didier Raoult. Lors de son audition devant ses pairs, il lui a été reproché d’avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine sans preuve de son efficacité.
par Pascale Pascariello
Journal
Des traitements à prix forts, pour des efficacités disparates
L’exécutif a dépensé autour de 100 millions d’euros pour les anticorps monoclonaux du laboratoire Lilly, non utilisables depuis l’émergence du variant Delta. Il s’est aussi rué sur le Molnupiravir de MSD, malgré un rapport bénéfices-risques controversé. En revanche, les nouveaux remèdes d’AstraZeneca et de Pfizer sont très attendus.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau
Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.