Yann Kindo
Enseignant en histoire géographie.
Abonné·e de Mediapart

201 Billets

1 Éditions

Billet de blog 14 janv. 2013

Les homos, c'est comme les OGM, c'est pas naturel !

Yann Kindo
Enseignant en histoire géographie.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Voilà des années que j'essaie d'expliquer à mes potes gauchos que leur nouvelle mode écolo décroissante natureliste [= qui considère que la nature c'est bien et que l'artificiel c'est mal] est un truc fondamentalement réac. Avec, je dois l'avouer, beaucoup de mal à convaincre [même si avec l'affaire Séralini, j'ai l'impression que des yeux commencent à se déciller]

Par ailleurs, ça fait aussi des années que je m'efforce d'avertir mes mêmes potes du fait que le trip freudien, largement partagé dans nos milieux, est lui aussi essentiellement obscurantiste. Je m'efforce, je m'efforce.... avec à peu près le même succès qu'à propos de l'écologie politique [même si, là aussi, avec l'affaire de l'autisme, et maintenant du mariage homo, ça commence à bouger un peu]
Bref, je rame, je rame.
Et là, qu'est ce que je trouve sur le site du très écolo Fabrice Nicolino ?


Un billet dans lequel Nicolino  -une figure de proue de la galaxie écolo gaucho-fondamentaliste - apporte son soutien à un texte rédigé par Thierry Jaccaud, qui est rédac chef de la très intégriste revue "L'Ecologie" [une émanation de la mouvance dite de la Deep Ecology, via un type issu d'une famille de millionnaires]. Un texte contre le mariage pour tous, qui fait référence à la "biologie" et à "l'anthropologie" avec les mêmes considérants que le Vatican:

http://fabrice-nicolino.com/index.php/?p=1464

En lisant cette merveille, on a peine à y croire .....tout y est !!!! Un concentré de bêtise archéo, comme si l'auteur avait décidé d'incarner à lui tout seul la formule "Réacs de toutes chapelles, unissez-vous".


Extrait 1 :  Si un freudien l'a dit...

"Si la loi devait ainsi supprimer les  notions de père et de mère, ce serait selon les psychanalystes Monette  Vacquin et Jean-Pierre Winter une violence destructrice des liens entre  les hommes et entre les générations."

[Note : Jean Pierre Winter est un des gourous gerbants qui apparaît dans le film de Sophie Robert  Le Mur, où il balance jusqu'à l'écoeurement des saloperies sexistes, comme ses confrères. Winter a aussi eu maille à partir avec Mélenchon, qui a su lui rentrer dans le lard comme il faut dans cette vidéo, qu'il faut voir en entier et pour les délires de Winter, et pour la mise au point de Mélenchon, remarquable sur ce coup-là :
http://www.dailymotion.com/video/xgumw3_melenchon-deshabillons-les-3-3-le-01-02-11_news]

Extrait 2 : L'homoparentalité, c'est comme les OGM, c'est pas naturel :

"Si le projet de loi devait être adopté, ce serait une négation  sidérante de la nature, l’aboutissement consternant de notre société  industrielle qui détruit la nature non seulement dans la réalité mais  aussi dans les esprits. L’homme se prend pour un démiurge : nucléaire,  OGM, nanotechnologies… sans jamais mettre la moindre limite à son  action. « No limits », tel est le slogan des ultralibéraux qui  définissent le nouveau politiquement correct. Dans la vaste entreprise de marchandisation du  monde, toutes les règles sont ainsi progressivement éliminées. Que cette  logique ultralibérale et ultraindividualiste se retrouve dans le projet  de loi d’un gouvernement de gauche est affligeant."

Si on gratte le petit vernis antilibéral avec son jargon passe-partout sur la "marchandisation", on a l'essence de la chose : un concentré de pensée profondément conservatrice, fondamentalement réactionnaire et  essentiellement curetonne.

Allez, un petit rajout, pour la bonne bouche. Thierry Jaccaud approfondit encore sa pensée dans les commentaires sur  son blog :

http://www.thierry-jaccaud.com/?p=285

Extrait 3 : Tous cobayes versus le principe de précaution.

"Je vois un fait de nature irréductible: père et mère sont de sexe différent, c’est une donnée de nature. Supposons après tout que l’on adopte ce projet de loi, et que des enfants se voient attribuer “deux pères” ou “deux mères”, et que cela soit enseigné dans les écoles dès la maternelle comme le promet le gouvernement. Que se passera-t-il ? On n’en sait vraiment rien ! On ne connaît (et encore, mal) que la situation des enfants d’une union hétérosexuelle qui ont ensuite été élevés par un couple homosexuel. On ne connaît pas du tout la situation d’enfants élevés selon ce que prévoit le projet de loi. C’est exactement comme pour… les OGM. Les conséquences sur la nature, l’environnement, la santé ? On n’en sait strictement rien. On expérimente. Voyez, ça me semble déjà inaceptable pour les OGM: je suis pour le principe de précaution. Mais alors qu’on veuille faire des expériences avec les enfants, alors là… ça me paraît incroyable. J’espère que les députés ouvriront les yeux. "

Le refus de l'"idéologie du progrès", c'est ça, dans toute sa splendeur. Savourez, les copains....


Merci Fabrice Nicolino, merci Thierry Jaccaud, il faut  désormais vous faire toute la publicité que vous méritez.


Car vos éclaircissements valent de l'or...
Yann Kindo

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Écologie
Écologie : encore tout à prouver
Le remaniement ministériel voit l’arrivée du novice en écologie Christophe Béchu au ministère de la transition écologique et le retour de ministres délégués aux transports et au logement. Après un premier raté sur la politique agricole la semaine dernière, le gouvernement de la « planification écologique » est mis au défi de tenir ses promesses.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal — Histoire
De Gaulle et la guerre d’Algérie : dans les nouvelles archives de la raison d’État
Pendant plusieurs semaines, Mediapart s’est plongé dans les archives de la République sur la guerre d’Algérie (1954-1962), dont certaines ont été déclassifiées seulement fin 2021. Tortures, détentions illégales, exécutions extrajudiciaires : les documents montrent comment se fabrique la raison d’État, alors que l’Algérie célèbre les 60 ans de son indépendance.
par Fabrice Arfi
Journal — Société
Maltraitances en crèche : le bras de fer d’une lanceuse d’alerte avec la Ville de Paris 
Eugénie a récemment raconté à un juge d’instruction le « harcèlement moral » qu’elle estime avoir subi, pendant des années, quand elle était directrice de crèche municipale et qu’elle rapportait, auprès de sa hiérarchie, des négligences ou maltraitances subies par les tout-petits.
par Fanny Marlier
Journal — Justice
Affaire Darty : cinq mises en examen pour blanchiment et association de malfaiteurs
En juillet 2021, Mediapart révélait un système d’encaissement illégal d’argent liquide au sein du groupe Fnac-Darty. Depuis, quatre directeurs de magasins Darty et un directeur régional ont été mis en examen. Selon de nouveaux documents et témoignages, de nombreux cadres dirigeants du groupe auraient eu connaissance de ces opérations réalisées dans toute la France, au-dessus des seuils légaux. 
par Nicolas Vescovacci

La sélection du Club

Billet de blog
Abd el Kader au Mucem : une vision coloniale de l'Émir
La grande exposition de l'été du Mucem est consacrée à Abd el Kader, grand résistant algérien à l’invasion coloniale. On pourrait y voir le signe d'une avancée dans la reconnaissance du caractère illégitime de l'entreprise coloniale. Il n'en est rien. Derrière une beauté formelle se dissimule la même vision coloniale du « bon » rebelle Algérien, à l'opposé des « mauvais fellaghas » de 1954.
par Pierre Daum
Billet de blog
Glorification de la colonisation de l’Algérie et révisionnisme historique : le scandale continue… à Perpignan !
[Rediffusion] Louis Aliot, dirigeant bien connu du Rassemblement national et maire de Perpignan, a décidé de soutenir politiquement et financièrement la 43ème réunion hexagonale du Cercle algérianiste qui se tiendra au Palais des congrès de cette ville, du 24 au 26 juin 2022. Au menu : apologie de la colonisation, révisionnisme historique et glorification des généraux qui, pour défendre l’Algérie française, ont pris les armes contre la République, le 21 avril 1961.
par O. Le Cour Grandmaison
Billet d’édition
Le purgatoire de grand-père
Dès les premiers instants au camp de Saint-Maurice-l’ardoise, grand-père s’isola. Près des barbelés, les yeux rivés vers l’horizon. Il se rappelait l’enfer. La barbarie dont il avait été témoin. Il avait vu le pire grand-père. La mort qui l’avait frôlé de si peu. Ils avaient tous survécu. Ses enfants, son épouse et lui étaient vivants. Ils étaient ensemble, réunis. C’était déjà un miracle.
par Sophia petite-fille de Harkis
Billet d’édition
60 ans d’indépendance : nécessité d’un devoir d’inventaire avec la France
L’année 2022 marque les 60 ans de l’indépendance de l’Algérie. Soixante ans d’indépendance, un bail ! « Lorsqu'on voit ce que l'occupation allemande a fait comme ravage en quatre ans dans l'esprit français, on peut deviner ce que l'occupation française a pu faire en cent trente ans.» Jean Daniel  Le temps qui reste, éditions Plon, 1973.
par Semcheddine