Les homos, c'est comme les OGM, c'est pas naturel !

Voilà des années que j'essaie d'expliquer à mes potes gauchos que leur nouvelle mode écolo décroissante natureliste [= qui considère que la nature c'est bien et que l'artificiel c'est mal] est un truc fondamentalement réac. Avec, je dois l'avouer, beaucoup de mal à convaincre [même si avec l'affaire Séralini, j'ai l'impression que des yeux commencent à se déciller]

Par ailleurs, ça fait aussi des années que je m'efforce d'avertir mes mêmes potes du fait que le trip freudien, largement partagé dans nos milieux, est lui aussi essentiellement obscurantiste. Je m'efforce, je m'efforce.... avec à peu près le même succès qu'à propos de l'écologie politique [même si, là aussi, avec l'affaire de l'autisme, et maintenant du mariage homo, ça commence à bouger un peu]

Bref, je rame, je rame.

Et là, qu'est ce que je trouve sur le site du très écolo Fabrice Nicolino ?


Un billet dans lequel Nicolino  -une figure de proue de la galaxie écolo gaucho-fondamentaliste - apporte son soutien à un texte rédigé par Thierry Jaccaud, qui est rédac chef de la très intégriste revue "L'Ecologie" [une émanation de la mouvance dite de la Deep Ecology, via un type issu d'une famille de millionnaires]. Un texte contre le mariage pour tous, qui fait référence à la "biologie" et à "l'anthropologie" avec les mêmes considérants que le Vatican:

http://fabrice-nicolino.com/index.php/?p=1464

En lisant cette merveille, on a peine à y croire .....tout y est !!!! Un concentré de bêtise archéo, comme si l'auteur avait décidé d'incarner à lui tout seul la formule "Réacs de toutes chapelles, unissez-vous".


Extrait 1 :  Si un freudien l'a dit...

"Si la loi devait ainsi supprimer les  notions de père et de mère, ce serait selon les psychanalystes Monette  Vacquin et Jean-Pierre Winter une violence destructrice des liens entre  les hommes et entre les générations."

[Note : Jean Pierre Winter est un des gourous gerbants qui apparaît dans le film de Sophie Robert  Le Mur, où il balance jusqu'à l'écoeurement des saloperies sexistes, comme ses confrères. Winter a aussi eu maille à partir avec Mélenchon, qui a su lui rentrer dans le lard comme il faut dans cette vidéo, qu'il faut voir en entier et pour les délires de Winter, et pour la mise au point de Mélenchon, remarquable sur ce coup-là :
http://www.dailymotion.com/video/xgumw3_melenchon-deshabillons-les-3-3-le-01-02-11_news]

Extrait 2 : L'homoparentalité, c'est comme les OGM, c'est pas naturel :

"Si le projet de loi devait être adopté, ce serait une négation  sidérante de la nature, l’aboutissement consternant de notre société  industrielle qui détruit la nature non seulement dans la réalité mais  aussi dans les esprits. L’homme se prend pour un démiurge : nucléaire,  OGM, nanotechnologies… sans jamais mettre la moindre limite à son  action. « No limits », tel est le slogan des ultralibéraux qui  définissent le nouveau politiquement correct. Dans la vaste entreprise de marchandisation du  monde, toutes les règles sont ainsi progressivement éliminées. Que cette  logique ultralibérale et ultraindividualiste se retrouve dans le projet  de loi d’un gouvernement de gauche est affligeant."

Si on gratte le petit vernis antilibéral avec son jargon passe-partout sur la "marchandisation", on a l'essence de la chose : un concentré de pensée profondément conservatrice, fondamentalement réactionnaire et  essentiellement curetonne.

Allez, un petit rajout, pour la bonne bouche. Thierry Jaccaud approfondit encore sa pensée dans les commentaires sur  son blog :

http://www.thierry-jaccaud.com/?p=285

Extrait 3 : Tous cobayes versus le principe de précaution.

"Je vois un fait de nature irréductible: père et mère sont de sexe différent, c’est une donnée de nature. Supposons après tout que l’on adopte ce projet de loi, et que des enfants se voient attribuer “deux pères” ou “deux mères”, et que cela soit enseigné dans les écoles dès la maternelle comme le promet le gouvernement. Que se passera-t-il ? On n’en sait vraiment rien ! On ne connaît (et encore, mal) que la situation des enfants d’une union hétérosexuelle qui ont ensuite été élevés par un couple homosexuel. On ne connaît pas du tout la situation d’enfants élevés selon ce que prévoit le projet de loi. C’est exactement comme pour… les OGM. Les conséquences sur la nature, l’environnement, la santé ? On n’en sait strictement rien. On expérimente. Voyez, ça me semble déjà inaceptable pour les OGM: je suis pour le principe de précaution. Mais alors qu’on veuille faire des expériences avec les enfants, alors là… ça me paraît incroyable. J’espère que les députés ouvriront les yeux. "

 

Le refus de l'"idéologie du progrès", c'est ça, dans toute sa splendeur. Savourez, les copains....


Merci Fabrice Nicolino, merci Thierry Jaccaud, il faut  désormais vous faire toute la publicité que vous méritez.


Car vos éclaircissements valent de l'or...

Yann Kindo

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.