Yann Kindo
Enseignant en histoire géographie.
Abonné·e de Mediapart

203 Billets

1 Éditions

Billet de blog 16 janv. 2014

Yann Kindo
Enseignant en histoire géographie.
Abonné·e de Mediapart

Une belle nouvelle : fin de la censure contre Le Mur !!!

Non, Le Mur dont il s'agit ici n'est pas le spectacle antisémite du père de la filleule de Le Pen, mais bien le film de Sophie Robert sur les ravages de la prise en charge psychanalytique de l'autisme.

Yann Kindo
Enseignant en histoire géographie.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Non, Le Mur dont il s'agit ici n'est pas le spectacle antisémite du père de la filleule de Le Pen, mais bien le film de Sophie Robert sur les ravages de la prise en charge psychanalytique de l'autisme. Ce documentaire avait été dans un premier temps censuré par la justice suite à une plainte de trois lacaniens, qui n'étaient pas contents du fait que tout le monde se rende compte à la vision du film de la débilité de leurs propos aussi ignares que boursouflés.

 J'avais analysé en détail ce premier jugement dans ce billet de blog en soutien à Sophie Robert en particulier, mais aussi au "droit au montage"  en général, qui était sérieusement égratigné par le jugement rendu :

 http://blogs.mediapart.fr/blog/yann-kindo/290112/proces-sophie-robert-le-droit-au-montage-en-ligne-de-mire?onglet=commentaires#comment-4331198

Or, aujourd'hui, la cour d'appel de Douai a rendu son verdict, et fort heureusement annulé la censure opérée par le premier jugement, tout en démolissant sur le fond l'argumentation des trois plaids-niants [oui, ce sont des lacaniens, je m'adapte]

 Il vaut la peine de lire ces attendus, notamment à partir de la page 11, qui détaille les raisons pour lesquelles les lacaniens vexés sont cette fois-ci complètement déboutés (et dégoûtés aussi, sans doute) :

 http://blogs.lexpress.fr/the-autist/files/2014/01/DECISION-LE-MUR.pdf

En gros, en comparant les rushes et ce qui reste au montage, ils constatent que si Sophie Robert a un peu grossi le trait par son montage et joué avec leurs propos, elle ne dénature en rien la pensée des psychanalystes interviewés. Evidemment, étant donné que ce qu'ils racontent dans le film est ce que ce courant de pensée a toujours raconté sur le sujet, avec ses analyses ascientifiques et terriblement sexistes.

Comme ceux qui s'intéressent à cette affaire le savent, la plainte en justice était particulièrement osée de la part d'Esthela Solano-Suarez. En effet, celle-ci, dans une séquence en Off  que Sophie Robert n'avait pas utilisée dans son montage, expliquait qu'elle ne peut pas dire devant la caméra tout ce qu'elle pense vraiment, parce que ça ne serait pas compris, mais que quand même les mères d'autistes, ça ne va pas du tout, et que "L'autisme de l'enfant, c'est une conséquence d'un certain autisme de la mère à l'égard de l'enfant", etc.

 http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/quand-une-psychanalyste-rend-les-meres-responsables-de-l-autisme_1117934.html#S5BfhvIeM4YjJmyG.99

.

J'aime d'ailleurs  beaucoup le début du passage du jugement final qui la concerne :

 « Le visionnage des rushes tournés lors de l’interview de Mme Solano-Suarez fait apparaître que les réponses apportées par la psychanalyste sont souvent assez longues et difficilement compréhensibles pour un public de profane. »

Que tout cela est gentiment dit en langage poli pour expliquer que sa logorrhée est incompréhensible....

Après, ce que j'ai pas compris, tout à la fin du jugement, c'est comment s'additionnent ou pas tous ces 5 000 euros que les plaignants doivent verser à Sophie Robert en guise de dommages et intérêts. 

Alors, si vous voulez enfin voir le fameux film qui a été baillonné pendant deux ans, voici l'endroit où vous pouvez le commander, n'hésitez pas, ça vaut le coup :

http://www.dragonbleutv.com/documentaires/2-le-mur-ou-la-psychanalyse-a-l-epreuve-de-l-autisme

 Allez, sirop d'orgeat !!! [oui, je ne bois pas de champagne...]

Yann Kindo

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique économique
Comment la Macronie a tourné le dos à la rationalité économique
Alors qu’en 2017, Emmanuel Macron se présentait comme le champion de « l’évaluation des réformes », il fait fi des évaluations scientifiques négatives sur sa politique économique. Désormais, sa seule boussole est sa politique en faveur du capital.
par Romaric Godin et Mathias Thépot
Journal
Projet de loi immigration : « Nous sommes sur des propositions racistes »
Le projet de loi immigration, porté par Gérald Darmanin, est discuté mardi 6 décembre à l’Assemblée nationale. L’occasion notamment de revenir sur les chiffres de « la délinquance des étrangers » avancés par le chef de l’État et le ministre de l’intérieur. 
par À l’air libre
Journal — Habitat
Faute de logement, des mères restent à l’hôpital avec leurs enfants
À l’hôpital Delafontaine, à Saint-Denis, sept femmes sont accueillies sans raison médicale. En cause : la  saturation de l’hébergement d’urgence. Maïrame, mère d’un bébé de cinq mois, témoigne. 
par Faïza Zerouala
Journal — Travail
Grève chez Sanofi : « Ponctionner les actionnaires pour augmenter les salaires »
Démarré le 14 novembre, le conflit social chez le géant français du médicament touche désormais une quinzaine de sites. Reportage à Montpellier, où les « petits salaires » de l’entreprise sont mobilisés pour une hausse des rémunérations.
par Cécile Hautefeuille

La sélection du Club

Billet de blog
L'amour trouvera un chemin
Dans la sainte trinité du jazz, et sa confrérie du souffle, on comptait le Père (John Coltrane), le Fils (Pharoah Sanders) et le Saint-Esprit (Albert Ayler). Il est peu dire que le décès de Pharoah Sanders, le 24 septembre dernier, est une grande perte. L'impact de son jeu, du son qu'il a développé, de ses compositions et de sa quête vers la vérité, est immense.
par Arnaud Simetiere
Billet d’édition
2. B.B. King et la légende de Lucille
Il suffit d’avoir admiré son jeu tout en finesse et en agressivité contenue, d’avoir vécu l’émotion provenant du vibrato magique de sa guitare, d’avoir profité de sa bonhomie joviale et communicative sur scène, de son humilité, et de sa gentillesse, pour comprendre qu’il n’a pas usurpé le titre de King of the Blues.
par Zantrop
Billet de blog
Anne Sylvestre : manège ré-enchanté
Tournicoti-tournicota ! On savait l'artiste Anne Sylvestre facétieuse, y compris à l'égard de ses jeunes auditeurs, fabulettement grandis au rythme de ses chansons, alors qu'elle ne cessa pas de s'adresser aussi aux adultes irrésolus que nous demeurons. Presque au point de la croire ressuscitée, grâce à l'initiative de la publication d'un ultime mini album.
par Denys Laboutière
Billet de blog
Playlist - Post-punk et variants
Blue Monday infini et températures froides bien en dessous de celles d'Ibiza en hiver. C'est le moment idéal pour glorifier le dieu post-punk et ses progénitures art rock ou dark wave, fournisseurs d'acouphènes depuis 1979. Avec Suicide, Bauhaus, Protomartyr, Bantam lyons, This heat, Devo, Sonic Youth...
par Le potar