Essai d'identification de l'islamo-gauchisme

Il y a quelques semaines, alors que j’utilisais cette expression un peu bancale mais pas complètement dénuée de pertinence, une copine qui semblait douter de l’existence de la chose me demandait ce que c’est que ce fameux « islamo-gauchisme ».

Voyons donc quelques exemples récents qui incarnent une certaine tournure d’esprit  justifiant à mes yeux  cette étiquette, même si tout cela est quand même à géométrie variable et ne correspond pas à un corps de doctrine bien établi, loin s'en faut.

Disons qu’on peut en gros considérer l’islamo-gauchisme comme l’attitude de militants gauchistes de pays dits "occidentaux", le plus souvent non musulmans, qui pensent que parmi les religions, il faut réserver un sort particulier à la religion musulmane parce que ce serait plutôt celle des immigrés et des opprimés à l'intérieur du monde impérialiste, et que d’un point de vue anti-impérialiste il y a donc une tactique particulière à adopter vis-à-vis des musulmans en tant que musulmans.

Un islamo-gauchiste, c'est pour commencer un mec comme ce "trotskyste" américain qui en ce début janvier, alors que les cadavres des gens de Charlie-Hebdo n’étaient pas encore complètement refroidis,  m'expliquait qu'il ne faut pas offenser les musulmans parce que c'est la religion des opprimés, et  qu'il n'y a pas grand risque à s'en prendre à l'islam quand tu vis en France (sic). On comprendra avec ce dernier argument qu’une fois qu’il a adopté sa posture, l’islamo-gauchiste est peu sensible au réel, qui ne l’affecte pas beaucoup. Même le bruit assourdissant des kalachnikovs ne suffit pas à le réveiller, le sommeil de sa raison est visiblement trop profond.

 Un islamo-gauchiste, on l’avait expérimenté quelques années plus tôt, c'est aussi celui ou celle qui trouve que le truc vachement progressiste à faire pour si'mplanter dans les quartiers populaires,  c'est de présenter une candidate voilée aux élections. Ce qui d’un point de vue marxiste est complètement aberrant, évidemment.
Je dis : « d’un point de vue marxiste », parce que le problème de la candidate voilée du NPA, ce n’était pas pour moi qu’elle était candidate et voilée, c’était qu’elle était candidate voilée du NPA. Qu’une fille voilée siège dans un conseil municipal ou au Parlement n’est pas un problème en soi, c’est même une liberté fondamentale à respecter que de ne pas interdire aux électeurs de choisir qui ils veulent en fonction de considérations vestimentaro-spirituelles. Une candidate musulmane portant le voile doit avoir le droit de se présenter, de la même manière que Mélenchon a le droit de concourrir tout en arborant un marqueur social comme le costume-cravate et en blablatant sur la franc-maçonnerie. A chacun ses arriérations et ses aberrations, en démocratie formelle c’est à l’électeur de décider, au final. Non, ce qui posait problème, c’était que le NPA présente comme incarnation physique de son programme encore vaguement marxiste une militante revêtue d'un symbole d’arriération religieuse et sexiste. Une fille voilée peut être candidate, évidemment,  mais pas d’un parti marxiste d’extrême gauche, normalement. L’islamo-gauchisme, c’est aussi ce qui propose l’exception à cette règle a priori évidente.


Bref, l’islamo-gauchisme, ça tourne en France en gros surtout autour de la mouvance du PIR (Parti des Indigènes de la République) et d'une fraction du NPA (et de ses scissions type Ensemble !), notamment liée à la tradition du SWP britannique. En Grande-Bretagne, ce parti, le SWP, cherche ainsi consciemment des alliances avec des organisations religieuses musulmanes, et applique avec constance la désastreuse maxime campiste selon laquelle « les ennemis de mes ennemis sont mes amis ».

Au passage, il faut remarquer un truc : un islamo-gauchiste français en 2015 n'est pas quelqu'un qui est à la fois musulman/islamiste et gauchiste, façon les Moudjahidin du Peuple iraniens. Quelqu’un dont le gauchisme s’appuierait sur l’Islam à la manière de la Théologie de la Libération chez les chrétiens. Ça serait ça, normalement, un « islamo-gauchiste » au vrai sens de l’expression. Mais ce n’est pas de ça dont on parle ici.

 
Non, à l'image de Pierre Tévanian, je pense,  dans l’immense majorité des cas l'islamo-gauchiste est athée et ne croit absolument pas dans les sornettes religieuses qu'il valorise politiquement. En vrai, presque toujours il est comme vous et moi, l’islamo-gauchiste, c'est-à-dire qu’il est athée ou au pire agnostique (s’il est un peu faux cul, ce dont je le soupçonne, pour tout dire). Mais je ne sais pas pourquoi, l’intellectuel islamo-gauchiste a l’air de croire que l’opprimé n’est pour sa part pas capable de s’émanciper des illusions religieuses, il doit penser que l’opprimé est intellectuellement déficient, je sais pas…. Pour tout dire, en plus de faux-cul, je le trouve très paternaliste, l’intellectuel islamo-gauchiste.

 [Note explicative : Pierre Tévanian est ce philosophe « critique » qui s’efforce d’expliquer que le problème de la gauche française c’est sa haine de la religion. Pour faire ça, il triture pathétiquement les textes marxistes pour essayer de leur faire dire l‘inverse de ce qu’ils disent pourtant très clairement. Voir :

http://blogs.mediapart.fr/blog/yann-kindo/010413/la-haine-marxiste-de-la-religion-episode-i-marx-et-engels

http://blogs.mediapart.fr/blog/yann-kindo/270713/la-haine-marxiste-de-la-religion-ii-les-heritiers-directs

http://blogs.mediapart.fr/blog/germinal-pinalie/100613/les-mots-de-marx-sont-importants-sur-la-haine-de-la-religion-de-pierre-tevanian ]

 

Il se trouve que pas plus tard qu’hier  nous venons d’avoir une nouvelle illustration de la posture islamo-gauchiste avec cet appel à un meeting commun contre l’« islamophobie », qui permet à plusieurs organisations de gauche - dont le NPA et Ensemble ! - de s’afficher en bien étrange compagnie :

http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/190215/meeting-contre-l-islamophobie-et-le-climat-de-guerre-securitaire

 

Que des organisations de gauche dire « radicale » tiennent tribune aux côtés des Indigènes de la République est déjà en soi un problème, mais on était habitué, on reste dans l’entre-soi gauchiste. Même si c’est déjà lamentable  pour le NPA d‘avoir des activités communes avec les dingos racialistes du PIR, pour qui le monde ne se divise  pas avant tout entre exploiteurs et exploités, mais entre « blancs » et « non-blancs » (d’où la récurrence dans leurs textes d’expression telles que « la gauche blanche » et autres concepts du même tonneau). On est aujourd’hui  dans une situation politique  très pénible où la conscience de classe est déjà à un niveau historiquement bas et où s’épanouissent tous les communautarisme qui corrodent les identités de classe, alors on n’a vraiment pas besoin que des gauchistes viennent souffler sur les braises de la division à l’intérieur de la classe ouvrière. Il y a déjà le FN pour faire très efficacement ce sale boulot, ce n’est pas la peine d’en rajouter, merci le PIR.

Mais là, les organisations de gauche qui ont signé cet appel à un meeting commun viennent de franchir un pas de plus, puisque dans la liste des appelants, il y a par exemple l’UOIF, l’ « Union des Organisations Islamiques de France ». Si c’est la montée de la dite « islamophobie » qui justifie pour elles de tenir meeting aux côtés de l’UOIF, pourquoi ces organisations de gauche ne pourraient-elles pas désormais tenir  meeting commun contre l’antisémitisme aux côtés du CRIF ? Vraiment : pourquoi ?

[Le premier qui me répond : « parce que c’est pas pareil, l’islam c’est la religion des dominés », je lui demande si le judaïsme c’est la religion des banquiers et des médias…]

On remarque dans cet appel que le NPA a l’air quand même un peu gêné aux entournures de sa signature, puisqu’il a pris soin, chose rare, de l’assortir d’une petite explication alambiquée  entre parenthèses :

("sur la base de l'appel contre l'union sacrée")

La NPA signe ainsi un appel aux côtés de religieux réactionnaires sur la base d’une idée et d’une expression qui ne figurent pas dans le texte de l’appel. Voilà qui va certainement rendre sa politique plus lisible.

Je ne sais pas si à la tribune du meeting le représentant du NPA sera placé à côté de celui de l’UOIF, mais si c’est le cas ils auront plein de choses intéressantes à discuter entre eux, comme l’appel de l’UOIF à participer aux manifs anti-mariages pour tous ou bien encore ses positions sur l’avortement et les droits des femmes :

http://www.saphirnews.com/Mariage-pour-tous-l-UOIF-appelle-a-manifester_a16422.html

http://temoignagechretien.fr/articles/religion-france/feminisme-version-uoif

 

Concluons ce petit billet par une petite image qui en dit plus que longs discours, et jetons un œil sur le site de la LCR belge, organisation cousine de la LCR/NPA en France. Comme ces « trotskystes »- là sont funs et modernes, ils ont  dans le décor de leur site affublé Marx d’un casque de chantier. OK, pourquoi pas.

Mais qui est-ce qu’ils ont placé à côté de Marx pour que l’internaute puisse bien identifier politiquement les rédacteurs du site en question ?
 

http://www.lcr-lagauche.org/

  

Quand le fin du fin de la rebellitude post-moderne est l’image iconique d’une fille qui porte un signe religieux et sexiste de soumission (à Dieu ou  à son mari peu importe), on se dit qu’on a atteint le fond du fond.


 

Yann Kindo


COMPLEMENT DU 21/02/15 :


Le lecteur intéressé par cette thématique de la relation de l'extrême-gauche à l'Islam et aux musulmans peut prolonger la réflexion avec des articles proposés sur un portail dont j'aime beaucoup le titre : Mondialisme.org

http://mondialisme.org/

On y trouve par exemple une analyse par un trotskyste britannique de la montée du racisme anti-musulmans (plutôt que de l'"islamophobie", il explique bien pourquoi il faut refuser ce terme) au Royaume-Uni, analyse qui me semble pouvoir être décalquée quasi telle quelle sur la situation française, malgré les traditions différentes des deux pays en ce qui concerne les rapports entre les religions et les institutions étatiques :
http://mondialisme.org/spip.php?article2088

Ou encore des critiques de la grille de lecture  centrée sur "l'islamophobie", comme ici :
http://mondialisme.org/spip.php?article2253

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.