Le magasin bio, les Talibans et l'anti-vaccination.

Avant, j'allais parfois faire de petites courses dans la boutique de produits bio et supposément écolos de mon bled. Non pas que le caractère « bio » de la chose me séduisait, au contraire, mais quand on essaie de limiter sa consommation de viande et de cuisiner végétarien, il y a plein d'ingrédients pour varier les saveurs que l'on ne trouvait alors que dans ces boutiques pour bobos écolos.

 

[Rajout le 22/01 : Le problème que je peux avoir avec les produits bio, honteusement promus dans les cantines de la région Rhône-Alpes et notamment dans la mienne, c'est que je peux encore moins manger végétarien que d'habitude cf il semble, d'après l'affaire de la cantine de Marseille, que dans des végétaux comme le riz et le chou bio, on puisse quand même trouver de la viande via des chenilles et des vers - ou insectes -  :
http://www.leparisien.fr/societe/marseille-des-vers-et-des-chenilles-dans-le-riz-et-les-choux-de-la-cantine-21-01-2014-3514929.php
"le directeur régional Sodexo Education assure que les deux derniers incidents sont liés au mode de production bio (les produits bio composant 30% des repas). «Notre fournisseur livre six tonnes de brocolis, et sur deux écoles on retrouve de petites chenilles dans la tête du chou. Comme on est en bio, qu'il n'y a pas de traitement phytosanitaire, on a eu cela», se défend Aurélien Blanchet"]

 

Aujourd'hui, je ne fréquente plus que très peu ces boutiques, et surtout plus du tout celle de mon bled, à laquelle j'inflige tout seul un boycott citoyen vengeur visant à mettre mon panier à provisions en accord avec mes convictions profondes [comme disent les gens qui croient à ce genre de méthodes d'action en lesquelles je ne crois pas un instant].


D'abord, y'a moins besoin d'y aller, parce que la grande distribution, qui a des antennes particulièrement sensibles aux possibilités de faire toujours plus de profit, a considérablement accru la taille et donc l'approvisionnement de ce genre de rayons spécialisés – pour tout dire, je ne crois pas qu'il y ait un secteur des magasins qui ait grandi plus vite que celui-là au cours des 10 dernières années. Quand il existe une version non bio et donc moins chère du produit, je la prends, mais quand il n'existe que sa version bio, comme le « lait » d'amandes au chocolat, je peux désormais la trouver en grande surface. Victoire !  On peut même aujourd'hui y trouver une section où l'on a la possibilité de remplir des sachets papier de céréales ou de légumes secs au poids, afin de les conserver à la maison dans des conteneur rigides que l'on ne change pas à chaque fois - ce qui est quand même plus rationnel comme mode de diffusion/consommation. Bon, OK, y a pas encore tout ce qu'il faut dans les rayons de ma grande surface, je vais parfois encore dans la boutique bobo-bio du bled d'à côté -plus sympa que celle de mon bled - mais bon, ça progresse. J'en profite d'ailleurs pour lancer un appel à l'enseigne « Hyper-V » [le nom de la marque a été changé pour ne pas lui faire de publicité] : pourriez-vous svp proposer du tahin dans vos rayons, parce que c'est très bon comme truc, notamment dans la soupe de potimarron en hiver [recette fournie sur demande express dans les commentaires].

 

Mais la principale raison pour laquelle je ne fous plus les pieds chez le petit dealer de bien être bio de chez moi, c'est parce que je me suis copieusement engueulé avec lui. En effet, en m'appuyant sur ma grande ouverture d'esprit, j'étais jusque là prêt à prendre sur moi et à encaisser tout le décorum irrationel qui sévit dans ce genre d'échoppes, depuis les pierres qui font du bien jusqu'aux tracts pour le naturopathe local en passant par à la base l'idée selon laquelle le bio serait meilleur pour la santé. Mais là où mon seuil de tolérance a explosé, c'est quand il a affiché dans tout son magasin de la propagande complotiste anti-vaccinale, sur le thème « les vaccins sont en fait dangereux pour la santé, c'est un complot des laboratoires pharmaceutiques ». Un truc bien gerbant, avec des dessins vraiment immondes de gens qu'on envoyait se faire vacciner comme si on les envoyait à l'abattoir. Là, du coup, je me suis sérieusement énervé lors du passage en caisse, et depuis je ne passe plus à cette caisse, par principe. Je préfère « Hyper-V », où de toutes façons on croise plein d'anciens élèves, c'est plus sympa que la sinistrose bio - voir à ce sujet le bon sketch de Stéphane Guillon : http://www.youtube.com/watch?v=S0YCnr3bdZE

  

Au passage, tant qu'on en est à parler de ça, je signale la publication récente sur Slate.fr d'un témoignage marrant et édifiant d'une fille qui a été élevée par des parents super « bio et vie saine », naturellement opposés à la vaccination. La fille raconte comment elle a été malade tout le temps quand elle était gosse, en plus d'avoir été victime d'une éducation vraiment pas fun :

http://www.slate.fr/life/82019/sans-vaccin-enfance-malade

 

[Evidemment, ce n'est qu'un témoignage, et donc ça ne constitue en soi une preuve de rien du tout. Ce qui prouve l'utilité de la vaccination, ce sont les statistiques, pas les cas individuels]

 

Donc, la question de l'antivaccination est l'une des plus parlantes pour démontrer que les petites lubies irrationnelles des milieux alter-écolos ne sont pas que de vagues dérives folkloriques et pas bien graves, mais que, si elles sont prises au sérieux, elles peuvent avoir et ont déjà aujourd'hui quelquefois des conséquences dramatiques.

 

Par exemple, le magazine gaucho-écolo étatsunien Mother Jones a dû semble-t-il entreprendre une fort louable campagne de conviction auprès de son lectorat spécifique, dont on sait qu'il est sensible aux thèses antivaccinales.

 

Par exemple, dans cet article, ils rapportent une étude qui montre que les gens sensibles aux théories du complot en général [« l'alunissage de Neil Armstrong en 1969 était un fake », « c'est Bush qui a organisé les attentats du 11 septembre », etc] sont prédisposés à avaler aussi les théories conspirationnistes sur des questions scientifiques et de santé publique1 . Et l'on constate que l'antivaccination est la plus populaire des idées répandues parmi les adeptes des théories du complot, le rejet des OGM alimentaires et le refus des conclusions du GIEC sur le climat arrivant nettement plus loin derrière :

 

 

Surtout, ce week end, ceux qui gèrent la page Facebook de Mother Jones apostrophaient ainsi leurs suiveurs, qui pour une part semblent encore avoir besoin d'être convaincus :

 «  Seriously, vaccinate your children.
Please please please vaccinate your children.
We really shouldn't have to be telling you this, to be honest. Vaccinate your children
. »

 

["Sérieusement, vaccinez vos enfants. S'il vous plaît, s'il vous plaît, vaccinez vos enfants. On ne devrait vraiment pas avoir besoin de vous le dire, en fait. Vaccinez vos enfants »]

 

Cette quasi-imploration se fondait sur une carte publiée et commentée par le journal le 20 janvier, sous le titre : « Map of the day : The High Cost of Vaccine Hysteria » [« La carte du jour : le prix élevé à payer pour l'hystérie autour des vaccins »]

 

 

Sur cette carte sont indiqués en rouge les cas de rougeole (« measles » ») et en vert ceux d'oreillons (« mumps ») au cours des 5 dernières années.  La taille des cercles est proportionnelle au nombre de cas2.

Et Mother Jones d'expliquer que, spontanément, on comprend bien pourquoi ces maladies frappent encore autant l'Afrique et en général les zones pauvres de la planète privées d'infrastructures sanitaires adéquates.  Je précise : par la faute d'un système économique dans lequel les 85 plus grandes fortunes de la planète possèdent autant de richesse que... la moitié de l'humanité ! , selon un rapport que vient de publier l'ONG Oxfam3. Alors que pas grand monde n'a l'air de célébrer le 90e anniversaire de la mort de Lénine, il vaut la peine d'avoir en tête ce genre d'ordres de grandeur .

Mais, en ce qui concerne le grand nombre de cas constatés aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, il n'y a pas d'autre explication à ce désastre en marche que le succès des campagnes anti-vaccination . En effet, le vaccin prévenant ces maladies avait été faussement accusé dans le passé de provoquer une flambée des cas d'autisme, du fait d'une coïncidence entre les deux événements4. A l'origine de cette croyance, il y avait une publication scientifique frauduleuse qui a été retirée par la suite par le journal qui l'avait publiée, The Lancet 5 - ça devrait rappeler quelque chose à ceux qui ont suivi l'affaire de l'étude de Séralini sur un maïs OGM. Et pourtant, si l'on se fie simplement aux coïncidences et aux corrélations, on pourrait, pour expliquer la hausse des cas d'autisme, aussi mettre en accusation.... la nourriture bio !! ! Voir sur le sujet ce graphique aussi drôle que pédagogique qui aide à faire comprendre que corrélation et causalité sont deux choses bien différentes :

 

 

Pour une histoire du refus des vaccinations et de ses conséquences je renvoie à ce papier dans le numéro de mai 2013 de la revue « Science et pseudo-sciences » :

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2037

 

Venons en pour finir aux Talibans annoncés en titre. Il n'y a pas là qu'une simple comparaison injurieuse pour stigmatiser les Ayatollahs des médecines « alternatives » ou les « Khmers Verts » en général. Non, les Talibans, dans leur souci de vivre exactement comme au bon vieux temps de la rédaction du Coran, ont imposé dans les zones du Nord Ouest du Pakistan où ils sèment la terreur un bannissement de la vaccination, accusée d'être le produit d'un complot pas simplement des grands labos pharmaceutiques, mais de l'Occident en général. Ainsi, à cause de ces fous dangereux, 1,5 millions d'enfants seraient privés de protection contre la poliomyélite6, un virus qui chez les gosses peut provoquer des paralysies irréversibles, voire la mort7. Cette maladie avait semble-t-il disparu de cette région, et aujourd'hui il ne reste plus que le Pakistan, l'Afghanistan et le Nigéria qui sont encore touchés. En 2012, les Talibans ont ainsi assassiné 9 travailleurs humanitaires investis dans la campagne de vaccination. Après avoir interrompu un temps leur entreprise doublement meurtrière – assassinats de médecins + mise en danger de centaines de milliers de gosses - , ils l'ont reprise depuis quelques mois, avec de nouveaux attentats contre ceux qui mènent et soutiennent cette campagne de vaccination réalisée sous l'égide de l'ONU8. Bref, les Talibans font en infiniment plus violent et en encore plus absurde ce que font les Faucheurs Volontaires philippins qui ont détruit les essais de riz doré9.

 

Evidemment, tout serait plus simple si les Etats-Unis n'avaient pas dans leur traque de Ben Laden utilisé la couverture d'une campagne de vaccination pour s'approcher de leur cible. Et évidemment, pour contrer les Talibans, les drones américains et leurs frappes meurtrières sont la pire des solutions, poussant les populations victimes dans les bras des fanatiques qui les oppriment. Ce dont on aurait sans doute besoin là-bas, c'est, outre d'un parti défendant par dessus tout les intérêts de classe des exploités en les unissant par delà leurs différences de religion, d'une armée de petites Malala10 qui défendent courageusement le droit à l'éducation contre les fous de Dieu [pléonasme].

 

En attendant, que le revendeur de produits bio de mon bled se réjouisse ! Lui qui trouve que le Moyen Age c'était pas si mal11 et qui est parti en guerre contre la vaccination, il a au Pakistan et en Afghanistan un solide allié dans la place : les Talibans mettent ses idées en application. A leur manière.



Yann Kindo


1http://www.motherjones.com/environment/2013/10/vaccine-denial-conspiracy-theories-gmos-climate

2 La carte est établie à partir de cette carte interactive qui répertorie les cas de maladies ayant frappé alors qu'elles peuvent être contrées par une vaccination préventive :

http://www.cfr.org/interactives/GH_Vaccine_Map/#map

3http://www.huffingtonpost.fr/2014/01/20/85-personnes-les-plus-riches-egale-moitie-humanite-ong_n_4630261.html

4http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1895

5http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2039

6http://www.directmatin.fr/monde/2013-09-17/les-talibans-bloquent-la-vaccination-d15-million-denfants-556081

En vidéo : http://www.francetvinfo.fr/sante/video-envoye-special-les-talibans-empechent-les-enfants-d-etre-vaccines-contre-la-polio_469846.html

7http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs114/fr/

8http://www.thehindu.com/news/international/south-asia/pakistani-taliban-threaten-imran-khan-for-supporting-polio-jabs/article5478278.ece

9http://blogs.mediapart.fr/blog/yann-kindo/130813/aux-philippines-les-faucheursde-vitamine

10http://fr.wikipedia.org/wiki/Malala_Yousafzai

11Voir la conclusion de ce billet : http://blogs.mediapart.fr/blog/yann-kindo/090213/une-gauche-anti-science

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.