Renaud "Lolito, Lolita" sur l'album à la belle de mai, 1994

"Renverse la pyramide Mets la tête en bas Mais tu n'seras pas plus libre Quand le peuple régnera Y'aura toujours des Bastilles A faire tomber, Lolita Les hommes entre eux sont bien pires Que les rats!"

Lolito, Lolita

Où vas-tu, garçon ou fille
Lolito Lolita
Où vas-tu, garçon ou fille
Dans ce monde là
Dans cette grande pyramide
Où les plus nombreux n'ont pas
D'autre choix que cette vie de
Misère et d'effroi ?

Les damnés sont tout en bas
Lolito Lolita
Les damnés sont tout en bas
Deux humains sur trois
Sans abri sans pain sans joie
La pyramide les broie
Depuis dix mille ans je crois

Lolita

Puis vient le prolétariat
Lolito Lolita
Des millions de petits bras
Une armée de forçats
Trahi par les syndicats
Méprisé par les bourgeois
Et qui marche toujours au pas
Lolita

Plus haut viennent les soldats
Lolito Lolita
Plus haut viennent les soldats
Ils tireront sur toi
Pour protéger l'Etat
La propriété, la loi
Ils piétineront tes droits

Lolita

Moins nombreux malgré leur poids
Lolito Lolita
Viennent curés et prélats
Ils prieront pour toi
Ils te diront : "Ferme-la,
Travaille, consomme et tais-toi,
Et le ciel t'appartiendra"
Lolita

Tout en haut il y a les rois
Lolito Lolita
Tout en haut il y a les rois
qui règnent sur toi
Ils ont décidé des lois
Qui font que tu resteras
Toujours tout en bas

Leurs putains c'est les médias

Renverse la pyramide
Lolito Lolita
Renverse la pyramide
Mets la tête en bas
Mais tu n'seras pas plus libre
Quand le peuple régnera
Y'aura toujours des Bastilles
A faire tomber, Lolita
Les hommes entre eux sont bien pires
Que les rats!!!

Chì l'omi in trà di elli
Sò perghju chè i topi

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.