En jaune aussi ! (mais est ce vraiment le même ?)

Paris, le vendredi 14 décembre 2018 Répondant à l’appel des Amis de la Terre France et d’Action Non-Violente COP21, 912 citoyens ont convergé de la France entière pour participer au nettoyage géant de l’agence centrale de Société Générale, le jour de la fin de la COP24.

https://anv-cop21.org/cop24-912-citoyens-nettoient-societe-generale-malgre-repression-policiere/

Malgré une violente répression policière et un militant arrêté, les activistes sont déterminés à se faire entendre de la banque pour qu’elle mette fin à ses soutiens aux énergies fossiles et en priorité au gaz de schiste, et ont annoncé qu’ils allaient nettoyer les 150 agences parisiennes de la banque dans la journée.

Lien vers photos   

Dans les luttes actuelles, le débat entre les partisans d'une tactique non-violente et les militants qui intègrent l'usage de la violence dans leur panoplie d'action, est très présent. Il génère parfois de vives réactions.

La voie de la non-violence reste méconnue et demeure parfois associée à la lâcheté ou au manque de radicalité. Ce dossier montre que l'action non-violente est une véritable stratégie, pensée et construite, surtout lorsqu'elle essaie d'impulser une mobilisation de masse. Alors, ces manières de lutter peuvent-elles cohabiter et comment ?

ANV cop 21

https://images.ecosia.org/6PPIdSx3O_B9kCRKgRLXVGH_u44=/0x390/smart/https%3A%2F%2Fwww.placegrenet.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2015%2F11%2FUNER%25C3%25A9quisitionChaise-1.jpg Lors de l'opération réquisition des chaises de la BNP

 

alternatiba 2018 Bayonne

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.