Vers un salaire d'utilité écologique : l'énergie

Les fournisseurs d'énergie domestique en question. Comment développer la production et la consommation d'énergie la plus propre possible ?

97169283-o
 

Je sais la seule énergie propre est celle que l'on ne consomme pas !

Ceci dit:

D'un coté EDF et Areva (Orano c'est beau de changer de nom pour se redonner une image), Engie, les historiques.

Ensuite ceux qui profitent de l'ouverture du marché, alors là y'en a plein, j'ai même vu Leclerc énergie ou Total spring, souvent une belle opération de green washing.

Ils nous font des centrales, des lignes à haute tension, des énormes barrages, des champs d'éoliennes industriels, des oléoducs, des "recherches" sur le gaz de schiste, des transports par mer et terre...bref des trucs sympas.

Ce sont toujours des entreprises purement capitaliste

Et puis qui sort du lot il y a des structures comme Enercoop, énergie 100% verte, statut coopératif et fournisseurs locaux.

Comparatif offre "verte"

Et si grâce au salaire d'utilité écologique, on rémunérait les micro producteurs (dans on jardin, sur son toit, sur sa façade...) qui fournissaient à des structures alternatives de distribution de l'énergie (plus) propre ?

Et si on pouvait payer cette énergie par cette monnaie écolo (voir anciens messages) ?

Oui je sais ! je ne suis qu'un écolo-rigolo. Tant mieux.

Un grand défenseur de l’énergie solaire : Reiser et ici dans la maison solaire

https://s2.qwant.com/thumbr/0x380/e/1/392c152c91c8f61178f5b7299770c6770f9dfb2a847c90702e218fafe6059d/97168755.jpg?u=http%3A%2F%2Fp5.storage.canalblog.com%2F59%2F35%2F914813%2F97168755.jpg&q=0&b=1&p=0&a=1

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.