Blog de Montarodan
Montatodan : Hypnose SLOW
Abonné·e de Mediapart

718 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 août 2012

Blog de Montarodan
Montatodan : Hypnose SLOW
Abonné·e de Mediapart

Mon premier piano, pour ma fille

Blog de Montarodan
Montatodan : Hypnose SLOW
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Mon premier piano, pour ma fille…

http://www.monpremierpiano.fr/accueil.php

Un des grands regrets que j’ai toujours eu, c’est probablement de ne pas avoir eu la chance d’apprendre à jouer d’un instrument. Je ne parle pas des basiques ou rudimentaires qu’on peut essayer dans les petites classes… ces flutes en plastique peu sonores vendues en masse pour le plaisir des distributeurs… mais je pense à des instruments plus nobles et plus beaux. Certes il y avait ce vieux rêve de me mettre au saxo… mais le piano déclenche chez moi toujours cette petite mélancolie bien ancrée en moi.

Devenu père, je vois ma petite fille commencer à apprendre la vie, s’exercer à 4 ans à apprendre tous les noms des dinosaures, même ceux que je ne connais pas alors que pourtant avec du Darwin en mode universitaire, j’aurai du en savoir plus… elle s’adonne aux animaux de la ferme… mais au détour d’un des rares moments que je peux avoir avec elle, je me mets à rêver pour elle. J’aimerai lui donner l’occasion d’éviter de regretter… comment faire… Apprendre le piano, c’est un budget. Il y a les cours et surtout le piano. Un investissement lourd évidemment, car on doit privilégier l’acoustique et la qualité… Mais un piano c’est cher… surtout aussi que ma pitchoune peut abandonner au bout d’un an ou deux… là, encore une galère avec un piano sur les bras… à Paris… vous imaginez le souci…

C’est alors que j’ai rencontré par le hasard des connaissances Christophe Nebout… issu de la famille célèbre des « pianos Nebout »… des artisans dans l’âme, des orfèvres de leur métier… le top en matière d’accord ou de réparation à l’identique de toute marque de piano acoustique. Discutant de cela avec lui, j’ai donc découvert une solution pour ma pitchoune… Clem en effet pourrait apprendre le piano… Exit l’achat, exit le problème de l’abandon en cours de route… Monsieur Nebout fait de la location de piano… Ne roulant pas sur l’or, j’ai pu voir que le prix par mois n’était pas si élevé… aussi, le père que je suis se dit que la vie est bien faite… une location avec un accord du piano Yamaha en question et un suivi de l’instrument…

Clem va donc « louer » son premier piano sur un site dont le nom ne s’invente pas « monpremierpiano »… Au-delà, de cette facilité, l’instrument est adapté à l’apprentissage… j’espère qu’elle y trouvera un univers… j’ai l’impression de lui permettre de se réaliser dans un univers qui porte l’âme vers le haut… grâce juste à une initiative parisienne, celle de la famille Nebout, avec « monpremierpiano ».

Bon, je sais, il faut que je m’habitue aux petites fausses notes. Mais, ces moments passés avec elle, si rares deviendront magiques… grâce à ce premier piano...

http://www.monpremierpiano.fr/accueil.php

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

À la Une de Mediapart

Journal — International
Opération « Sauver Sarko » : un diplomate libyen rattrapé par la justice
Un diplomate libyen en lien avec les services secrets français a été mis en examen pour « corruption de personnels judiciaires étrangers ». Il a reconnu avoir servi d’intermédiaire pour essayer d’obtenir la libération d’un des fils de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi dans le but de servir les intérêts de Nicolas Sarkozy.
par Fabrice Arfi, Karl Laske et Antton Rouget
Journal — Gauche(s)
Congrès du PS : l’union avec les Insoumis en pomme de discorde
Derrière Olivier Faure, Hélène Geoffroy et Nicolas Mayer-Rossignol, trois équipes se disputent la direction du Parti socialiste. Mi-janvier, les adhérents les départageront sur la base de « textes d’orientation » aux stratégies bien distinctes.
par Fabien Escalona
Journal — Gauche(s)
Au PCF, l’opposition à Fabien Roussel fait entendre sa voix
Après un Conseil national tendu, le projet de la direction du parti communiste pour le prochain congrès n’a obtenu que 58 % des suffrages exprimés. Un appel signé par trente-cinq cadres critique une perte de boussole idéologique. Un événement, dans un parti aux habitudes légitimistes. 
par Mathieu Dejean
Journal
Drones, « exosquelettes » et nouvelles brigades : comment Darmanin va dépenser ses milliards
Les députés ont adopté mardi la version sans doute définitive de la Lopmi, ce texte qui fixe les objectifs et moyens des forces de l’ordre pour les cinq prochaines années. Elle prévoit une augmentation de leur budget de 15 milliards d’euros, dont la moitié sera consacrée à la numérisation de l’ensemble de leurs activités.
par Jérôme Hourdeaux

La sélection du Club

Billet de blog
Avec Francesca Woodman et Vivian Maier, « Traverser l’invisible »
Chacune à sa façon, les deux photographes, comme l'écrit Marion Grébert, « ont mené leur existence en échappant à la moindre possibilité d’être saisies. »
par Jean-Claude Leroy
Billet de blog
Dominique Blanc porte haut « La douleur » de Marguerite Duras
L’actrice dit vouloir jouer encore et encore ce spectacle, « jusqu’ au bout ». Elle a raison. Ce qu’elle fait, seule en scène, est indescriptible. Thierry Thieû Niang l’accompagne dans ce texte extrême de Marguerite Duras créé sous le direction de Patrice Chéreau il y a bientôt dix ans.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Sans couronne se relever
Au cours de sa formation théâtrale, Suzanne de Baecque répond à un travail d’immersion en s’inscrivant au concours de Miss Poitou-Charentes. Avec Raphaëlle Rousseau pour complice, elle narre son expérience à partir des coulisses, observant ses concurrentes, les racontant pour mieux donner naissance à « Tenir debout », docu-fiction entre rire et larmes, premier spectacle magnifique.
par guillaume lasserre
Billet de blog
L’art nous empêche-t-il de construire un monde meilleur ?
L'art peut-il être un outil politique pour surmonter les crises environnementales et sociales que nos sociétés traversent ? A-t-il vraiment le pouvoir de créer de nouveaux récits pour amener une mutation profonde et nécessaire ? Non. Car dans un monde profondément individualiste, l'art est fondamentalement du côté des forces réactionnaires.
par Sébastien Piquemal