Où se joue la politique de la culture ? (suite)

30 MAI 2011

La Fondation Culture & Diversité fête ses cinq ans !

 

 

La Fondation Culture & Diversité a fêté son cinquième anniversaire au Théâtre du Rond-Point, avec un spectacle inédit mis en scène par Jean-Michel Ribes, mêlant comme chaque année restitutions de travaux des élèves et interventions d'artistes solidaires de la Fondation.

Isabelle Carré, qui était déjà intervenue lors de la première soirée de la Fondation, est une nouvelle fois montée sur scène, pour lire des textes d'Andrée Chedid, admirables hymnes à la jeunesse. Michel Onfray a également témoigné de son soutien aux programmes de la Fondation, en rappelant l'importance des arts et de la culture dans la construction de soi et de son rapport à l'autre. Le rappeur Oxmo Puccino et le groupe de danse hip hop Vagabond Crew ont quant à eux régalé le public de leurs prestations, tout comme la musicienne Maia Barouh, la fanfare funk « Ceux qui marchent debout » et le compositeur Reinhardt Wagner, qui a réinventé pour l'occasion le fameux chant de « Joyeux anniversaire ». Jean-Michel Ribes avait préparé quelques « Nouvelles Brèves de comptoir » sur le thème des musées, magnifique clin d'œil au programme Egalité des Chances à l'Ecole du Louvre développé par la Fondation et cette prestigieuse formation depuis 2006. Les artistes colombiens Wilmer Marquez et Edward Aleman ont quant à eux fasciné le public par leur numéro de cirque.

Parmi les restitutions de travaux des élèves, les invités ont pu découvrir un extrait de la pièce « Le cabaret des anges » interprété par les élèves de l'atelier théâtre mis en place avec le Théâtre du Rond-Point, un slam collectif par les élèves ayant participé à l'atelier slam conçu avec le Théâtre, la présentation de travaux réalisés lors des séjours artistiques à La Source, un extrait de la restitution de « Mon corps, mon lieu » développé avec les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis, la publication conçue et produite par les élèves du programme L'Image en Partage mis en place avec LE BAL, un quizz musical réalisé dans le cadre du programme « S'éveiller à la musique symphonique » avec l'Orchestre Colonne ou encore des matchs d'improvisation par les meilleurs joueurs du Trophée d'improvisation Culture & Diversité.
La soirée a aussi été l'occasion d'exposer le bilan des cinq premières années de la Fondation en faveur de l'égalité des chances dans l'accès aux grandes Ecoles de la culture. Elle a également permis de présenter les partenariats mis en place dans le cadre du Réseau Culture & Diversité, plateforme internet développée pour les élèves des différents programmes Egalité des Chances.

Nombre de personnalités se sont déplacées pour applaudir le travail des artistes et celui des élèves : le Président Jacques Chirac, le secrétaire général de l'Elysée Xavier Musca, les ministres Luc Chatel, Roselyne Bachelot et Laurent Wauquiez, le préfet de la Région Ile-de-France Daniel Canepa, ainsi que Jean-François Copé, Xavier Darcos, François Hollande, Jacques Toubon, Simone Veil ou encore Yamina Benguigui. La soirée, témoignage vivant et festif de l'aboutissement du travail collectif de la Fondation, de ses partenaires et des élèves, a été un réel succès et démontre une nouvelle fois l'importance de l'accès à la culture pour tous.

Un immense merci à tous nos partenaires culturels, aux équipes pédagogiques et administratives des établissements scolaires et bien sûr aux élèves, pour cette soirée de restitution des actions de la Fondation et plus largement pour ces cinq premières années de travail en commun !

 

 

Tout ce texte est repris directement du site de la Fondation Culture & Diversité, texte rédigépar la fille de Marc de Lacharrière, Eléonore de Lacharrière. L'esprit defamille c'est important.

 

 

Mais qu’elle est cette merveilleuse fondation ? Là, le désenchantement commence…

 

laFondation Culture & Diversité appartient à FIMALAC et le mécénat : action culturelle et sociale FIMALAC,créé en 1991 par Marc Ladreit de Lacharrière, exerce ses activités dans lesservices financiers avec FITCH RATINGS, spécialisé dans la notation financière, et ALGORITHMICS, spécialisé dans la gestion du risque financier.

L’agence FITCHRATINGS, avec Moody’s, Standart & Poor’s est spécialisée dans la notation financière, c’est une de ces fameuses agences qui attribuent les notes auxEtats (les fameux AAA+ ou AAA- etc), agences qui font la pluie et le beau tempssur les taux d’intérêt et imposent des politiques de rigueur aux Etatseuropéens notamment.

 

Le meilleur arrive !

Le Comité de pilotage accompagne la Fondation Culture & Diversité dansl'élaboration de ses actions. Il est composé de personnalités reconnues dumonde de la culture et de l'éducation, ou engagées dans la lutte contre les inégalités sociales.

 

A la date du 23 juin nouveau Comité2011, il est composé de :

 

Rachida Dati
Ancien ministre, député européen, maire du 7e arrondissement

Olivier Duhamel

Professeur des Universités à Sciences Po

Philippe Durey

Directeur de l'Ecole du Louvre

Gérard Garouste

Peintre et sculpteur, Président fondateur de l'association La Source

Olivier Kaeppelin

Directeur du projet Palais de Tokyo

Marie-Christine Labourdette

Directrice, chargée des musées de France à la direction générale des Patrimoines

Francine Mariani-Ducray

Conseiller d'Etat, Présidente du Conseil des Ventes Volontaires de meubles aux enchères publiques

Jean-Michel Ribes

Auteur, Metteur en scène, Directeur du Théâtre du Rond-Point

Daniel Templon

Galeriste

Regis Wargnier

Cinéaste, membre de l'Institut

 

 

En France, Marc Lacharière, est un homme que l’on écoute et son point de vue est très écouté.

 

 

VOIR

Visite des ministres de
l'Education et de la Culture

à l'Ecole du Louvre - 23/02/2010

 

 

 

Communiqué de presse

LIRE

Communiqué de presse

Visite des ministres à l'Ecole
du Louvre - 23/02/2010

 

 

 

Aller voir le merveilleux site :

 

http://www.fondationcultureetdiversite.org/mission.html

 

Alors que dit–il de la crise et de la situation économique ?

 

Marc Lacharière trouve par exemples que : « toutes les mesures prises vontdans le bon sens », mais il va être nécessaire “de faire des réformes structurelles” concernant « la durée du travail hedomadaire » , « la flexibilité du travail » et « l’âge dedépart en retraite ».
En 2006, déjà il appelait les Français à « travailler cinquante heures par semaine »
.
En août 2008, il dénonçait « l’étatisme
» du pays et son “aversion pour le travail”.


En février 2010, il apporte son soutien au gouvernement sur public Sénat :“Actuellement, c’est la remise en cause des retraites qui est quelque chose d’essentiel dans le regard des agences de notation”
.

On comprend mieux le changement de l’enseignement de l’économie dans les manuels scolaires, quand on sait que le fondateur de cette fondation s’investit beaucoup dans l’éducation et les lycées. Il fréquente tous les ministres, notamment ceux de l’éducation et de la culture. Nul doute qu’il sait leur diffuser ses bons conseils et un éclairage sur la bonne gestion du monde…

 

En résumé, la fondation Culture et Diversité est le bel écrin d’une machine de guerre économique et idéologique, une machine à broyer les hommes et les femmes au profit d’un très petit nombre d’hommes. Contrairement à ce que l’on dit le capitalisme a un visage, en voilà un beau…

 

SUITE !

 

 

L'histoire continue, puisque le 1er janvier 2011, Marc Ladreit de Lacharrière , patron donc de Fitch Ratings, a été élevé au grade de Grand Officier le la légion d'honneur.

 

 

Rappelons donc que Fitch Ratings, est une des trois principales agences de notations, qui font la loi sur les marchés des obligations d’Etats.

Cesont elles qui fixent les notes des Etats et des organismes financiers, les fameux3A (AAA, AAA-, BBB...), qui déterminent les taux d’intérêt auxquels peuvent emprunter les Etats.

Anecdote croustillante en passant ; l’agence de notation financière Fitch a placé la note BBB à la Tunisie ce qui a participé sans aucun doute à la fragilisation dupouvoir...

 

Bien que Nicolas Sarkozy ait dénoncé l'influence trop importante et surtout néfaste de ces agences de notations criant à qui voulait l'entendre : je n’aime pas ces fameuses agences de notation, à l’attitude criminelle, qui n’ont pas fait leur travail et qui doivent être sanctionnées ; il semble en revanche, aimer ceux qui dirigent ces agences de notation, au moins un de ceux là, Marc Ladreit de Lacharrière, puisqu'il vient de le décorer d'un beau titre honorifique.


Marc Ladreit de Lacharrière il faut le dire à un beau palmarès : Membre du groupe Bilderberg, Diplômé de l’ENA, Vice président directeur général de L’Oréal de 1986 à 1991, Administrateur du groupe Casino, L’Oréal, Renault, AirFrance, France Télécom, Musée Du Louvre, Membre du conseil consultatif de laBanque de France.

 

Marc n'est pas le seul à avoir été décoré. voir lien suivant:

 

http://www.lesmotsontunsens.com/legion-d-honneur-sarko-decore-le-boss-d-une-agence-de-notation-a-l-attitude-criminelle-8871

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.