yannick Henrio
Sociologue et Magasinier des bibliothèques
Abonné·e de Mediapart

60 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 févr. 2022

yannick Henrio
Sociologue et Magasinier des bibliothèques
Abonné·e de Mediapart

Un séminaire scientifique sur les violences conjugales perturbé en direct...

yannick Henrio
Sociologue et Magasinier des bibliothèques
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Mercredi 16 février s'est tenu à distance une séance de notre séminaire, séance qui portait sur la question des violences conjugales.

https://www.cresppa.cnrs.fr/evenements/ateliers-et-seminaires/seminaire-du-cresppa-sante-inegalites-sociales-et-rapports-de-domination-8143

Vingt minutes après le début, des personnes connectées sous une dizaine de fausses identités ont interrompu l'exposé de notre invité en projetant des images obscènes, puis celles d'un rassemblement militaire, puis le texte d'une chanson liée à l'histoire du nazisme, puis la vidéo d'une personne nue, tout en saturant le chat d'insanités. En moins de dix minutes, nous avions exclu ces « trolls » du séminaire et la séance a pu reprendre son cours normalement, malgré leurs tentatives vaines de se reconnecter. Leurs avatars ont été signalés au développeur du logiciel que nous avons utilisé. Cette attaque n'a rien d'anodin. Il s'agit d'une forme caractérisée d'intimidation et d'agression. Elle visait un séminaire qui s'intéresse aux questions de santé sous l'angle des rapports sociaux de domination de genre, de classe, de race, de handicap, de sexualités, d'âge, de manière intersectionnelle. Elle visait une séance qui portait sur les violences conjugales. Cette attaque, mobilisant une imagerie fasciste, sur une thématique qui est régulièrement la cible des mouvements masculinistes, est une attaque politique : non seulement de notre champ de recherche, mais de la possibilité d'une recherche autonome dans son ensemble. Nous ne pouvons pas passer sur cet évènement sans l'inscrire dans un continuum de discours et d'actes qui visent à faire taire les chercheur.euses et les militant.es qui analysent et combattent les formes plurielles des dominations, en particulier sexistes, homophobes et racistes. Nous refusons de nous laisser intimider, nous continuerons à faire de la recherche critique. Nous allons donc poursuivre les séances du Séminaire santé, inégalités sociales et rapports de domination dans des espaces virtuels plus sécurisés, bien que nous regrettions d'en arriver là.

Les organisateurices du séminaire SIRD

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte