Pour un lecture profane des conflits

 

https://www.youtube.com/watch?v=KCBEV_w00eE

 

Cité Philo

 

Conférence 

Ajoutée le 27 nov. 2015

En présence de Georges Corm, Alain Lhomme et Gérard Engrand
--
Impossible de comprendre aujourd’hui les logiques de guerre qui déchirent le Proche et le Moyen-Orient sans faire un sort, au préalable, à la thèse débilitante du « choc des civilisations » et aux slogans de la lutte contre le « terrorisme transnational islamiste ». C’est à cette tâche que s’attelle Georges Corm en analysant d’abord les mécanismes qui ont permis, depuis les années 90, de paralyser les oppositions aux guerres injustes, en dénonçant ensuite sans relâche l’instrumentalisation de prétendues valeurs politico-religieuses tout comme la relation perverse entre les intérêts géo-politiques de certains Etats et leur prétention à défendre dans l’ordre international des idéaux religieux. En récusant enfin, du côté des pays « occidentaux», l’application scandaleusement sélective du droit international aux situations conflictuelles. L’accent est ainsi mis non seulement sur la possibilité d’une lecture profane des conflits mais sur la nécessité d’une conception résolument universaliste de la laïcité.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.