Espoirs, grandeurs et déceptions au pays des Médiapartien(ne)s

lewis hine


Pourquoi je suis déçu de Mediapart et pourquoi je ne m’y abonnerai plus.


J’aimerai relater mon expérience en tant que lecteur de Mediapart, et faire une analyse critique de ce journal, soit-disant dernier fleuron de la presse en ligne française, en tout cas celui qui a fait le plus parler de lui ces dernières années. Ce texte est motivé par une frustration grandissante à la lecture de ses articles, nourrissant plusieurs questions concernant sa ligne éditoriale. En effet, Mediapart me semble s’orienter de plus en plus vers le sensationnel – ou alors mes exigences ont changé – au détriment d’une certaine déontologie journalistique, qui voudrait, pour un journal d’opinion, que les faits soient présentés de manière objective, et donc pas déformés ou biaisés, pour être accompagnés d’un point de vue cohérent et explicité de l’auteur.

Donner une lecture éclairante de l’actualité ne me semble pas être toujours la règle de Mediapart. Cela est particulièrement vrai sur les sujets concernant l’international. Je soupçonne parfois une forme d’instrumentalisation de l’actualité, qui devient préoccupante pour un journal qui se prétend, certes, de gauche (et qui fut un soutien fidèle à Ségolène Royal, puis à François Hollande) mais aussi impartial et incorruptible.

lire la suite : http://lapartmanquante.wordpress.com/2014/10/13/espoirs-grandeurs-et-deceptions-au-pays-des-mediapartiens/

Florent Hugoniot

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.