Le "Pacte Migrations", l'enfumage de Macron et des ultras

Aller, Macron va signer un texte de bonne conscience sur les migrations à l'heure où lui, ses chefs américano-allemands et ses clones vassalisés, commencent à peine l'énième entreprise impérialiste de l'Occident confrontée aux appétits des autres (Russie, Chine, Inde,...), qui a déjà fait des millions de morts au Proche-Orient et en Afrique et continuera d'en faire ..............d'enfer !

Nouvelle crise maniaque de tueries d'ampleur qui ne manqueront pas de fabriquer et pérenniser les migrations anarchiques : mais l'ogre souhaite mettre de l'ordre dans son chaos - chose que son impatience à dézinguer lui a faite oublier -, peu aidé qu'il est désormais par la modernité des moyens de transports, et pond un texte d’apparence charitable qui en réalité est probablement un manuel d’organisation et de coercition rationnelle des âmes ayant eu la très mauvaise idée d'échapper aux bombes.

Quand Satan parle de Bien, c'est que sa furie va redoubler !

En face, les concurrences politiques de la droite, de l'extrème-droite, de la gauche socialiste, et de certains insoumis et communistes et plus si affinités, qui partagent avec les précédents leurs complexes identitaires  (pivots salvateurs d'une société traditionnelle bien divisée), balancent le même discours mensonger que l'on entend et lit partout, visant à décrédibiliser - mais est-ce nécessaire ?- Macron et hâter l'arriver des Lepen et autres généraux à la tête de la France.

Ce discours consiste à dire que les fous du capital ouvrent grand les frontières et sont complices d'un grand remplacement moins par l'ami américain que par l'épouvantail islamique, alors qu'à l'évidence c'est le premier qui déjà depuis longtemps nous sert de boussole comme de pion !

L'argument fait de nos gouvernants des humanistes pas du tout atteints du vilain défaut du racisme alors qu'ils en sont d'autant plus les champions qu'ils sont aux manettes, et vient nous dire, par une sémantique reconditionnée des années 2012-1015, que ce n'est pas moins des dizaines de millions d'étrangers défigurant à jamais la France (peut-être transformée en octogone ?) qu'il va falloir accueillir.

Aujourd'hui, les concurrences entre officines xénophobes sont d'une telle rudesse que l'adversaire tenu à l’écart du pouvoir accuse son semblable idéologique aux affaires d'intelligence avec l'ennemi, l'étranger.

Mais ne doutons pas une seule seconde cependant, qu'il existe en France, en Europe, des forces toutes prêtes à reconduire les pire heures de notre histoire, ce que l'ordre maastrichtien n'est pas forcément disposé à faire manifestement, peut-être parce qu'ici, le chaos de la guerre de tous contre tous n'est pas encore abouti.

En effet, le traitement réservé tout récemment, en exclusivité, aux jeunes lycéen/nes de Mantes-la-Jolie révoltée, pour une partie significative originaire d'Afrique et d'Orient et pauvre, montre sans nul doute que les spectres de l'Ombre gardent en mémoire qu'un chaos social et sociétal d'ampleur, un contexte d'affrontement global, sont propices à la mise en œuvre des dérives les plus abjectes !

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.