Asia Bibi et les sourds dingues de la France rance

En Occident, un musulman dégénère..............L'islam dans son ensemble est soupçonné de le cautionner.

Et c'est reparti !

Les champions de la vertu et de l'humanité  - une espèce made in West - accusent les musulmans (oui, l'ensemble des musulmans!) de n'avoir pas condamné la nouvelle intolérance de pakistanais déjantés contre une pauvre jeune femme chrétienne, ayant "péché" contre l'Islam.

Mais oui ! Leurs petites oreilles se portent au cœur de chaque foyer musulman, de chaque conscience islamique et voilà qu'elles ne constatent aucune condamnation!

Mince! C'est qu'il leur faudrait une attestation sur l'honneur quoi ! Par la Poste ou au commissariat ?

"Le monde musulman se tait".

Dès lors que l'on n'entend pas de condamnation de personnes musulmanes, alors "c'est le monde musulman", l'ensemble de cette communauté qui se tait ? Défaillance du don d'ubiquité, mégalomanie, autoritarisme, Jugement Suprême autour duquel toute conscience se doit de faire rotation ?

Curieusement, les musulmans ne sont pas sommés de condamner les pédophilies du clergé catholique ou les ventes d'armes de la France au Yémen et les tueries qui s'ensuivent. "Ah mais ils sont pour car Mahomet est pédophile" qu'on va nous rétorquer !

Qui au sein de l'Occident traditionnel fait l'injonction à l'Occident traditionnel de condamner le génocide des irakiens par les USA, la Grande-Bretagne, l'Espagne, puis la France et tant d'autres ? Puis des Syriens ?

Y-a-t-il en France des musulmans qui font l’injonction aux autres de condamner les ventes d'armes et les tueries consécutives et qui insinuent que toutes et tous ne condamnent pas ?

Ces gens qui font la police toute catégorie sur terre, avec interdiction cependant de condamner les terrorismes et génocides de leurs propres pays - en tout cas pas trop.....une brève annuelle suffira, certainement pas à chaque vie innocente, tombée sous les balles et missiles de nos fonctionnaires faucheurs d'âmes -, sont les mêmes qui trois ans après les assassinats des dessinateurs de Charlie Hebdo soutiennent encore qu'aucun musulman n'a condamné ces meurtres. Et ils réitèrent incessament leur manège car la propagande porte ses fruits aussi par répétition sectaire d'affirmations considérées pour elles-mêmes.

Il leur suffirait d'aller sur internet pour constater qu'ils se fourvoient. Mais bon ! L'essentiel étant d'insulter les musulmans en insinuant que leur silence sur les attentats de leurs coreligionnaires est interminable et qu'en réalité c'est bien parce que complices qu'ils se taisent............soi-disant.

La haine de ces personnes en est à ce point d'incandescence que même une lettre de consternation de chaque âme islamique, un serment fait devant leurs  petites personnes élevées au rang de procureurs de l'Humanité auto-proclamés, ne les satisferaient pas. Vite, nos musulmans sont frappés du syndrome "Ramadan", accusés d'hypocrisie, de double langage, de doigts croisés dans le dos.

"La pieuvre musulmane et ses tentacules se substitue à la pieuvre juive.......bouh!!...........Le musulman est un menteur, tout comme le juif des années 30.........Il prend nos allocations, tout comme le juif d'hier faisait main basse sur nos banques! La belle affaire !" : voilà ce qu'ils se disent ces néo-......de l'Occident traditionnel.

Car ce qui compte pour nos rances de la France contemporaine, c'est de nourrir la haine, aveuglés qu'ils sont, tout intrigués, fascinés, envoutés par cette opportunité qu'ils ont d'anéantir, d'humilier, de légitimer des génocides en toute légalité officieuse, mais certaine. Car pour l'heure, la Constitution et les divers codes juridiques ne les y autorisent pas noir sur blanc.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.