Le bon musulman....c'est celui qui se cache !

apprend-on, pas que ce soir, mais aussi ce soir.......

A l'occasion d'un billet sur la problématique du voile porté par les mères musulmanes en séance périscolaire, où l'auteur tance avec la violence la plus décomplexée qui soit son souhait d'une loi interdisant définitivement l'effet religieux dans ces circonstances, voici ce que nous dit un commentaire :

"Je suis de l'avis d'Y. Quiniou car les comportements religieux extrémistes doivent être prohibés dans ces situations." (https://blogs.mediapart.fr/yvon-quiniou/blog/121217/non-au-voile-dans-les-activites-periscolaires/commentaires).

A la suite des interrogations que suscite cette intervention, l'auteur développe :

"C'est bien un comportement extrémiste au sens ou la majorité des musulmans en France n'expose pas sa pratique religieuse de façon si ostensiblement visible. Ceci dit, il y a bien sûr différents degrés dans l’extrémisme religieux : le port du voile ne fait pas de vous un islamiste ou un djihadiste."

Nous comprenons donc d'abord que le port du voile en séance périscolaire, c'est extrémiste car par rapport aux musulmans qui ne portent rien en public [les hommes], c'est extrémiste [les femmes]......et donc cela doit être prohibé.

Ouf......au moins ici, pas de considération sur la laïcité...

Mais peut-être la violence se trouve-t-elle ailleurs !

Il faut en effet conclure que les musulmans non extrémistes, les "bon musulmans" sont ceux qui ne font pas musulmans, qui ne montrent pas qu'ils le sont.

C'est donc une personne extérieure à cette religion qui pose la condition pour être désigné "bon musulman"..

Toute dimension spirituelle disparaît.......

Quelle condition en vérité ?  tout simplement celle de l'invisibilité !

(Cela nous rappelle un certain Mélenchon qui conseillait, fin mai 2017, lors de son soutien à la future député Danièle Obono, aux jeunes des quartiers populaires du XVIIIe arrondissement de Paris, de ne pas se faire remarquer, en l'occurrence déambuler gaiement, faire la fête à l'insoumis, sous peine de se voir traiter de "barbares et sauvages" par les racistes du petit écran. Autrement dit, M. Mélenchon, en sus d'insinuer que ces jeunes pouvaient avoir une responsabilité dans leur malheur - le racisme -, leur recommandait de raser les murs, de devenir invisibles...)

 

Et puis, patatras !

Que nous dit notre commentaire délicat ?

"Ceci dit, il y a bien sûr différents degrés dans l’extrémisme religieux : le port du voile ne fait pas de vous un islamiste ou un djihadiste."

Le port du voile ne fait pas de vous un djihadiste, mais vous êtes déjà dans la zone de transformation !! Attention, une kalachnikov est dissimulée dans votre foulard.. Vous pourriez être tentée, Madame, comme le magicien, de la faire apparaître.

Eh ben, mon René Magniez, ta bêtise..........et ton sexisme...sont cosmiques !!!!

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.