yapadaxan
Abonné·e de Mediapart

1516 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 nov. 2015

Il y a dans notre pays, une RÉSISTANCE populaire au capitalisme !

yapadaxan
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

A l’exemple de ce qui vient de se passer lors du Comité Central d’Entreprise d’Air France, qui a fait l’objet pour une chemise déchirée, d’une poussée médiatique internationale jamais atteinte lors d’un conflit social, montre que le MEDEF, le pouvoir, le capitalisme ne craignent qu’une chose, c’est que les travailleurs, les masses populaires de notre pays se lèvent comme ils ont su le faire dans les moments les plus difficiles de leur histoire. 
Mais, cela ne peut se faire spontanément d’autant que l’idéologie et les médias dominant distillent à la télé (TF1, A2, A3, canal +...), sur les radios nationales (France Inter...) et dans les journaux, le découragement, le repli sur soi et dévoient la colère vers l’extrême droite qui est avant tout au service des forces capitalistes. Tous les jours ils nous rebattent les oreilles avec les messages du gouvernement et veulent nous faire croire que demain tout ira mieux si aujourd’hui nous faisons des sacrifices.

Ces médias qui sont si friands de sondages au moment des élections, feraient bien de sonder ces millions de Français(e)s qui vivent en dessous du seuil de pauvreté, de demander aux millions de retraités ce qu’ils pensent de l’aumône que vient de leur octroyer le gouvernement en augmentant leur pensions de 0,1 %, de demander à ces millions de travailleurs chômeurs qui ne trouvent pas d’emploi, à ces jeunes qui galèrent en courant de CDD en CDD ce qu’ils pensent de la situation de l’emploi en France, de demander à ces familles qui ne trouvent pas de quoi se loger dignement, à tous ceux qui ne peuvent se soigner par manque d’argent et à tous ceux qui souffrent de la misère sociale dans notre pays ce qu’ils pensent des choix gouvernementaux.

Pourtant, les résistances populaires existent et le capitalisme n’est accepté que par défaut et faute d’une alternative claire depuis la "mutation" du PCF (c’est-à-dire depuis qu’il a abandonné le combat de classe révolutionnaire et s’est rallié à la "construction" européenne, véritable machine anti ouvrière, anti sociale) Idem pour la CGT qui au congrès de la CES qui s’est tenu dernièrement à Paris a accepté la résolution finale social-démocrate, appelant à une collaboration éhontée avec le patronat; cette CGT qui reste sur la même ligne du point de vue de l’action, en organisant des actions ponctuelles et sans suites alors que ça lutte chaque jour dans des centaines d’entreprises: aucun appel à construire un rapport de forces tous ensembleet en même temps pour GAGNER.

Le PRCF quant à lui, joue son rôle d’organisation révolutionnaire en direction de la classe ouvrière, de la jeunesse, de la paysannerie travailleuse, des artisans, de tous ceux qui subissent l’exploitation capitaliste en leur proposant la Pétition-Appel pour un référendum permettant de dire non à l’UE/euro institution mise en place par les capitalistes avec l’aide de la social démocratie et uniquement au service du capitalisme comme le prouvent les politiques d’austérité, la casse des services publics et des entreprises nationales sous le prétexte d’un marché mondialisé et de la concurrence libre et non faussée.

Propose aux organisations communistes, progressistes, syndicales, d’intervenir ensemble le 2 décembre devant les préfectures et les chambres patronales pour soutenir les ouvriers d’Air-France traduits à comparaître devant un juge. Dressons-nous tous contre la répression antisyndicale, les licenciements et l’ensemble des contre-réformes !

Jo HERNANDEZ

Secrétaire du secteur luttes - PRCF

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Fraude fiscale : la procédure opaque qui permet aux grandes entreprises de négocier
McDonald’s, Kering, Google, Amazon, L’Oréal… Le règlement d’ensemble est une procédure opaque, sans base légale, qui permet aux grandes entreprises de négocier avec le fisc leurs redressements. Un rapport exigé par le Parlement et que publie Mediapart permet de constater que l’an dernier, le rabais accordé en 2021 a dépassé le milliard d’euros.
par Pierre Januel
Journal
Cac 40 : les profiteurs de crises
Jamais les groupes du CAC 40 n’ont gagné autant d’argent. Au premier semestre, leurs résultats s’élèvent à 81,3 milliards d’euros, en hausse de 34 % sur un an. Les grands groupes, et pas seulement ceux du luxe, ont appris le bénéfice de la rareté et des positions dominantes pour imposer des hausses de prix spectaculaires. Le capitalisme de rente a de beaux jours devant lui.
par Martine Orange
Journal — Livres
Le dernier secret des manuscrits retrouvés de Louis-Ferdinand Céline
Il y a un an, le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat confirmait dans un billet de blog de Mediapart avoir été le destinataire de textes disparus de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline. Aujourd’hui, toujours dans le Club de Mediapart, il revient sur cette histoire et le secret qui l’entourait encore. « Le temps est venu de dévoiler les choses pour permettre un apaisement général », estime-t-il, révélant que les documents lui avaient été remis par la famille du résistant Yvon Morandat, qui les avait conservés.
par Sabrina Kassa
Journal
Le député Sacha Houlié relance le débat sur le droit de vote des étrangers
Le député Renaissance (ex-LREM) a déposé, début août, une proposition de loi visant à accorder le droit de vote aux étrangers aux élections municipales. Un très « long serpent de mer », puisque le débat, ouvert en France il y a quarante ans, n’a jamais abouti.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
L’eau dans une France bientôt subaride
La France subaride ? Nos ancêtres auraient évoqué l’Algérie. Aujourd’hui, le Sud de la France vit avec une aridité et des températures qui sont celles du Sahara. Heureusement, quelques jours par an. Mais demain ? Le gouvernement en fait-il assez ? (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet d’édition
Les guerriers de l'ombre
« Je crois que la planète va pas tenir longtemps, en fait. Que le dérèglement climatique ne me permettra pas de finir ma vie comme elle aurait dû. J’espère juste que je pourrai avoir un p’tit bout de vie normale, comme les autres avant ». Alors lorsque j'entends prononcer ces paroles de ma fille, une énorme, incroyable, faramineuse rage me terrasse. « Au moins, j’aurais vécu des trucs bien. J’ai réussi à vaincre ma maladie, c’est énorme déjà ».
par Andreleo1871
Billet de blog
Décret GPS, hypocrisie et renoncements d'une mesurette pour le climat
Au cœur d'un été marqué par une sécheresse, des chaleurs et des incendies historiques, le gouvernement publie un décret feignant de contraindre les entreprises du numérique dans la lutte contre le réchauffement climatique. Mais ce n'est là qu'une vaste hypocrisie cachant mal les renoncements à prendre des mesures contraignantes.
par Helloat Sylvain
Billet de blog
Le bon sens écologique brisé par le mur du çon - Lettre ouverte à Élisabeth Borne
On a jamais touché le fond de l'aberration incommensurable de la société dans laquelle nous vivons. Au contraire, nous allons de surprises en surprises. Est-ce possible ? Mais oui, mais oui, c'est possible. Espérons que notre indignation, sans cesse repoussée au-delà de ses limites, puisse toucher la « radicalité écologique » de madame Borne.
par Moïra