Robert Guédiguian

"A tous les spectateurs du monde, je veux dire qu'il faut bien qu'ils mesurent que tout acte commis aujourd'hui a forcément des conséquences sur trois, quatre, cinq, dix générations, que l'histoire ne s'arrête pas à la première victoire".

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.