yapadaxan
Abonné·e de Mediapart

1516 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 nov. 2015

Attentats à Paris : Communiqué de la JRCF

yapadaxan
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ce 13 novembre 2015, la barbarie la plus ignoble s’est abattue sur la région parisienne et plus particulièrement au cœur même de la capitale.

L’effroi et la colère nous prennent à la gorge alors que petit à petit nous parviennent les informations et les images de ces massacres.

Nous sommes d’autant plus touchés par cette ignominie que ce sont des quartiers très fréquentés par la jeunesse parisienne qui ont été pris pour cible.

Toutes nos pensées vont, bien sûr, aux blessés, à la mémoire des victimes et à leurs familles.

Malgré tout, nous devons garder à l’esprit que ces actes inte

rviennent dans un climat de guerre dans le monde et qu’ils sont bien la conséquence de politiques extérieures belliqueuses de la part de l’OTAN, ou de certains des ses pays membres les plus puissants, dont la France de Sarkozy et de Hollande, qui s’affranchissent constamment des lois internationales et qui sont aujourd’hui les plus gros vendeurs d’armes de la planète (25% des exportations françaises proviennent de l’industrie de l’armement…). Hollande venait juste de dérouler le tapis rouge à l’Arabie saoudite pour la vente de Rafales alors que ce pays est à la source de l’expansion intégriste dans le monde entier.

Les buts de l’impérialisme sont toujours les mêmes : assurer le repartage des marchés en sa faveur afin de maximiser les profits. Quand la simple force économique des monopoles ne suffit pas pour s’imposer au sein d’un marché intérieur, on fomente la guerre civile en exploitant la volonté des populations pour plus de droits démocratiques et sociaux. Quand cela ne suffit pas on finance massivement les pires groupes réactionnaires et fasciste (Djihadistes, coups d’État contre les démocraties progressiste d’Amérique latine, gouvernement pro-nazi ukrainien soutenu par l’UE…). Ainsi depuis 2011, grâce au financement de l’OTAN à la contrebande pétrolière organisée avec Ankara (avec la bénédiction de l’UE !) et de ses valets pétro-monarques, plusieurs groupes djihadistes se sont coalisés pour former l’Etat Islamique en Syrie et en Irak, Hollande et Fabius armant les prétendus « combattants de la liberté » qui se regroupent derrière le Front Al Nosra (dépendant d’Al Qaida !).

Une fois de plus le peuple paie le prix du sang pour les interventions de l’impérialisme occidental au Proche-Orient… rappelons que lorsque la France menait une politique plus indépendante des USA au Proche-Orient, par ex. quand elle refusait d’entrer dans la coalition formée par Bush pour envahir l’Irak, il n’y avait pas d’attentat sur notre sol !

Nos grands médias eux, notamment publics, toujours aussi «équitables» dans le traitement de l’information, omettent d’informer la population de l’attentat le plus meurtrier que le Liban ait connu depuis 1990. Cet attentat de masse a été commis par l’organisation État Islamiste, à Beyrouth, la veille de l’attaque contre Paris. Les Libanais se demandent d’ailleurs où étaient l’application «safety check»*, permettant de rassurer ses proches, mise en place par Facebook durant les attentats du 13 novembre.

Désormais l’heure est au rassemblement contre l’obscurantisme, contre toutes les formes de la réaction, pour la paix mondiale et pour la solidarité internationale des peuples, mais pas à l’union sacrée derrière l’irresponsable gouvernement Hollande, ni derrière les xénophobes du FN et les liberticides de l’UMP. Surtout, ne renonçons pas aux luttes des jeunes et des travailleurs qui sont le meilleure antidote au terrorisme et à la fascisation du pays qui s’accélère. Par exemple, comme le propose le PRCF, organisons des rassemblements pluriels pour soutenir les ouvriers d’Air-France poursuivis en « justice » ce 2 décembre.

Nous tenons également à rendre hommage à tous les progressistes de ce monde, de Beyrouth à Paris en passant par Kobané, qui se battent jour après jour, souvent au prix de leur sang, contre la barbarie d’un système qui ne laisse dans son sillage que la violence et la mort…

Le gouvernement français doit cesser tout soutien aux terroristes en Syrie, notamment le front Al-Nostra ! Il doit rompre toutes relations avec les pétromonarchies du Golfe, ainsi qu’avec le régime criminel d’Erdogan en Turquie, qui bombarde les combattants kurdes qui luttent sans relâches contre l’Etat Islamique et qui achète le pétrole de contrebande de Daesc

h ! 

Le gouvernement français doit apporter son soutien diplomatique à la République Arabe Syrienne, laïque, et à la coalition nationale qui se bat sous son drapeau afin d’endiguer et enfin détruire l’Etat Islamique ! C’est aux Syriens et à eux seuls de décider qui sera leur futur président !

Plus que jamais, sortons des unions impérialistes, sortons de l’OTAN, de l’€uro et de l’UE, qui sèment la misère, la terreur et la mort dans le monde ! Vivent le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, vive la coopération internationale, à bas le capitalisme, ce ventre fécond dont ne cessent de sortir les Bêtes immondes des régressions sociales, de la fascisation, de la guerre impérialiste et du terrorisme fanatique !

Commission jeunesse/JRCF

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Fraude fiscale : la procédure opaque qui permet aux grandes entreprises de négocier
McDonald’s, Kering, Google, Amazon, L’Oréal… Le règlement d’ensemble est une procédure opaque, sans base légale, qui permet aux grandes entreprises de négocier avec le fisc leurs redressements. Un rapport exigé par le Parlement et que publie Mediapart permet de constater que l’an dernier, le rabais accordé en 2021 a dépassé le milliard d’euros.
par Pierre Januel
Journal
Cac 40 : les profiteurs de crises
Jamais les groupes du CAC 40 n’ont gagné autant d’argent. Au premier semestre, leurs résultats s’élèvent à 81,3 milliards d’euros, en hausse de 34 % sur un an. Les grands groupes, et pas seulement ceux du luxe, ont appris le bénéfice de la rareté et des positions dominantes pour imposer des hausses de prix spectaculaires. Le capitalisme de rente a de beaux jours devant lui.
par Martine Orange
Journal — Livres
Le dernier secret des manuscrits retrouvés de Louis-Ferdinand Céline
Il y a un an, le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat confirmait dans un billet de blog de Mediapart avoir été le destinataire de textes disparus de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline. Aujourd’hui, toujours dans le Club de Mediapart, il revient sur cette histoire et le secret qui l’entourait encore. « Le temps est venu de dévoiler les choses pour permettre un apaisement général », estime-t-il, révélant que les documents lui avaient été remis par la famille du résistant Yvon Morandat, qui les avait conservés.
par Sabrina Kassa
Journal
Le député Sacha Houlié relance le débat sur le droit de vote des étrangers
Le député Renaissance (ex-LREM) a déposé, début août, une proposition de loi visant à accorder le droit de vote aux étrangers aux élections municipales. Un très « long serpent de mer », puisque le débat, ouvert en France il y a quarante ans, n’a jamais abouti.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet d’édition
Canicula, étoile chien
Si la canicule n’a aucun rapport avec les canidés, ce mot vient du latin Canicula, petite chienne. Canicula, autre nom que les astronomes donnaient à Sirius, étoile la plus brillante de la constellation du Grand Chien. Pour les Grecs, le temps le plus chaud de l’année commençait au lever de Sirius, l’étoile chien qui, au solstice d’été, poursuit la course du soleil .
par vent d'autan
Billet de blog
L’eau dans une France bientôt subaride
La France subaride ? Nos ancêtres auraient évoqué l’Algérie. Aujourd’hui, le Sud de la France vit avec une aridité et des températures qui sont celles du Sahara. Heureusement, quelques jours par an. Mais demain ? Le gouvernement en fait-il assez ? (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Le bon sens écologique brisé par le mur du çon - Lettre ouverte à Élisabeth Borne
On a jamais touché le fond de l'aberration incommensurable de la société dans laquelle nous vivons. Au contraire, nous allons de surprises en surprises. Est-ce possible ? Mais oui, mais oui, c'est possible. Espérons que notre indignation, sans cesse repoussée au-delà de ses limites, puisse toucher la « radicalité écologique » de madame Borne.
par Moïra
Billet d’édition
Les guerriers de l'ombre
« Je crois que la planète va pas tenir longtemps, en fait. Que le dérèglement climatique ne me permettra pas de finir ma vie comme elle aurait dû. J’espère juste que je pourrai avoir un p’tit bout de vie normale, comme les autres avant ». Alors lorsque j'entends prononcer ces paroles de ma fille, une énorme, incroyable, faramineuse rage me terrasse. « Au moins, j’aurais vécu des trucs bien. J’ai réussi à vaincre ma maladie, c’est énorme déjà ».
par Andreleo1871