Cour d'école

Les politiciens et les médias ne nous montrent pas le bon exemple

Quand mes enfants de 7 et 9 ans se disputent, quand l'un provoque l'autre avec des petites phrases qu'il sait très bien être blessante  je leur dis d'arrêter. Je ne leur dis pas pour autant qu'ils doivent renoncer à leur liberté d'expression. Car ils sont libres de s'exprimer, de dire ce qu'ils ressentent mais dans le respect de l'autre. Prononcer des mots blessants à l'encontre de quelqu'un, intentionnellement pour qu'il s'énerve est une provocation tout autant qu'une liberté d'expression.

Je dis alors à celui qui provoque d'arrêter car cela ne mènera au mieux nulle part, au pire à une plus grande dispute puis à une bagarre et à des pleurs. Et je dis à celui qui est provoqué d'essayer de ne pas répondre, de ne pas réagir pour ne pas envenimer les choses.

Par pitié, politiciens, médias, faite de même !! Montrez l'exemple, prenez du recul, ne provoquez pas.. cette avalanche sur les réseaux sociaux de commentaires instantanés, irréfléchis, provocateurs, agressifs est honteuse et est un modèle catastrophique pour les plus jeunes! C'est la cours d'école ! Etre libre de s'exprimer ne veut pas dire être autorisé à provoquer l'autre et dire tout ce qu'on pense à l'instant même où on le pense! L'expérience récente de l'assassinat abominable du professeur d'histoire n'a pas montré le rôle catastrophique des réseaux sociaux et des échanges haineux?

Ne peut-on pas cesser les provocations à coup de tweets, les phrases polémiques , les images provocantes ? Est-ce cela la liberté d'expression? Si vous qui nous représentez, qui avez fait de hautes études n'êtes pas capables de discernement, de modération, de recul.... comment l'explique t'on à nos enfants?

S'abstenir de dire tout ce qui nous passe par la tête, immédiatement, urgemment, à tout le monde, de vouloir dire haut et fort à un con que c'est un con, ce n'est pas renoncer à la liberté d'expression! C'est juste apporter de l'apaisement dans un monde de tensions, montrer l'exemple de la modération, de la nuance, de la réflexion, du respect de l'autre. Pourquoi se positionner tout le temps de façon manichéenne sur tous les sujets d'actualité? Se taire, réfléchir avant de parler, se mettre à la place de l'autre, c'est éviter l'aggravation des conflits, la surenchère, la stigmatisation mais ce n'est pas renoncer à la liberté d'expression.

Des messages de paix, de résilience, d'unité, d'écoute doivent être diffusés et partagés de toute urgence.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.