Cet infâme meeting "Pour une Politique de Justice et de Dignité" auquel j'ai pris part

Beaucoup de choses ont été dites et écrites au sujet du meeting du 11 Décembre 2015 à la Bourse du Travail de Saint Denis pour dénoncer l'Islamophobie et l'Etat d'Urgence. J'y étais et j'y ai pris la parole.

Beaucoup de choses ont été dites et écrites au sujet du meeting du 11 Décembre 2015 à la Bourse du Travail de Saint Denis pour dénoncer l'Islamophobie et l'Etat d'Urgence.

Pour y avoir été et y avoir pris la parole, je ne suis que fier de cet évènement et je regarde vers le futur trés proche pour que les injustices et les manquements de nos décideurs politiques ne soient pas passés sous silence et que, surtout, convergent les efforts de chacun pour faire face à la dérive sécuritaire du duo Valls-Hollande. Avoir décrété l'état d'urgence n'a servi qu'à diviser les français, à occulter l'echec de toutes les politiques gouvernmentales, sans jamais nous protéger face aux terroristes. Jamais dans l'histoire de l'humanité un pays n'a gagné quoi que ce soit en étant divisé et en se mettant à la solde de décideurs politiques sans envergures et désintéréssés de l'intérêt commun.

L'histoire sera sans pitié pour juger ceux qui ont envoyé aux oubliettes toutes nos valeurs, nos principes et nos idéaux de justice. Par contre, chacun d'entre nous est responsable de sa contribution. Cette dernière sera soit une soumission face à l'injustice, soit un sursaut pour y mettre un terme.

"Chaque génération doit dans une relative opacité, découvrir sa mission, la remplir ou la trahir" Frantz Fanon


Meeting Pour Une Politique de Justice et de Dignité 11/2015 Saint Denis © Yasser Louati

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.