La disparition de La France Insoumise

L'Ariège, terre rebelle de toujours, avait donné à Bénédicte Taurine & Michel Larive l'occasion d'être députés. Logiquement, dans un climat local favorable, l'Ariège aurait dû devenir un fief pour LFI.

Ce soir LFI est balayée. Même pas 14%, un score ridicule. Et ce n'est pas la peine d'essayer d'aller chercher des excuses alambiquées.

Ce n'est pas un épiphénomène, mais un marqueur du centralisme de ce parti. Accaparé par les affaires parisiennes il a été incapable de réaliser un ancrage local pourtant aisé, incapable de transformer l'essai. Ceci devrait interroger LFI. Mais il est trop tard.

C'est le résultat de l'absence des élus et non de l'absentéisme des électeurs.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.