yoalh
Chercheur en quotidien
Abonné·e de Mediapart

2 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 déc. 2020

2020, le deuil par l'espoir

Le passage à une nouvelle année est souvent synonyme d’attentes, d’espoirs, de renouveau. Mais lorsque l’année passée semble n’avoir eu que peu de présent réel tout en ouvrant autant d’incertitudes, comment faire le deuil de 2020 et en faire une base de renouveau pour 2021 ?

yoalh
Chercheur en quotidien
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je ne ferai pas de résumé de cette année passée, celle qui a permis, dans une crise sans précédent, d’assouvir un peu plus chaque jour les néo politiques du libéralisme autoritaire. Celle qui a porté en exergue la crise de défiance envers les gouvernants, qui a élargi la fracture entre les lieux de pouvoirs et le peuple. Il n’est peut-être même pas utile d’évoquer le cynisme des élites politiques et économiques, qui usent de toutes sortes d’instruments de violence contre le peuple qui leur montre qu’un temps est en passe d’être révolu.
Non, ce n’est pas nécessaire, ces choses, nous les ressentons au fond de nous-même. 

Nombre d’entre nous subissent une grande part de leur quotidien, entre emplois de plus en plus absurdes, mais nécessaire à notre vie dans la société, poids des décisions extérieures qui changent notre quotidien, mais pour lesquelles nous n’avons part au débat, volonté de consommation responsable, mais en restant dans les circuits du capitalisme néolibéral, volonté de manifester son désaccord, mais peur des manifestations.

Peut-être fais-je de mon cas une généralité, mais je sais que nous sommes plusieurs à connaître ces paradoxes, et tant d'autres, et le malaise qui en découle. Que nous essayons, échouons et réessayons, mais que la mainmise de tout un système sur nos vies semble nous brider dans nos volontés.

2020 a été pour moi, pour beaucoup, l'année de la mise en lumière de ce que nous savions déjà, mais n'acceptons plus : la société dans laquelle nous vivons ne peut nous rendre heureux telle qu'elle est. Lorsque nous l'avons vu, nous ne pouvons continuer sans nous oublier et sans oublier l'autre.
2021 sera l'année des engagements pour combattre ces paradoxes et ces absurdités,  et essayer de faire du futur un lieu commun dans lequel nous nous accepterons mieux, dans lequel nous aurons part à la société, dans lequel nous pouvons exprimer notre humanité.
Pour moi, cela commence par ce premier billet, certes brouillon, certainement vide, mais qui m'est porteur d'espoir. 

A l’image de l’arbre qui, emprisonné par le bitume, développe ses racines en fissurant celui-ci pour finir par le faire exploser, développons les racines de la société que nous voulons dans les interstices laissées par les élites en espérant que celui-ci suive le même destin que le bitume tortionnaire de l’arbre ! 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Aux États-Unis, le Sénat adopte un plan climat sans ambition sociale
Par 51 voix contre 50, le Sénat des États-Unis a adopté le plus ambitieux plan climat de l’histoire du pays, prévoyant une enveloppe de 369 milliards de dollars pour réduire de 40 % les émissions de CO2 entre 2005 et 2030. Mais le volet social a été très largement sacrifié.
par Romaric Godin
Journal — Afrique
Kenya : le pays suspendu à des élections à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Proche-Orient
L’apartheid, révélateur de l’impunité d’Israël
Le débat sur l’existence ou non d’un système d’apartheid en Israël et dans les territoires palestiniens occupés est dépassé. L’apartheid israélien est un fait. Comme le confirme l’escalade des frappes et des représailles autour de la bande de Gaza, il est urgent désormais de mettre un terme à l’impunité d’Israël et de contraindre son gouvernement à reprendre les négociations.
par René Backmann
Journal — Proche-Orient
Quarante-quatre morts à Gaza depuis le début de l’offensive israélienne
Parmi les victimes des frappes visant la bande de Gaza figureraient quinze enfants et des dirigeants du groupe armé palestinien Djihad islamique. Une trêve entre les deux parties serait entrée en vigueur dimanche soir.
par La rédaction de Mediapart (avec AFP)

La sélection du Club

Billet de blog
par Philippe Soulié
Billet de blog
La grosse entourloupe de l'AAH
Alors qu'on parle de la victoire de la déconjugalisation de l'AAH, alors qu'on cite les augmentations de ce minima social comme une exception du macronisme, personne ne parle d'une des plus grandes entourloupes des dernières années : la suppression du complément de ressources de 180 euros pour les nouveaux admis dans le système.
par Béatrice Turpin
Billet de blog
Loi pouvoir d'achat : Macron & Borne veulent prolonger notre ébriété énergétique
[REDIFFUSION] 42°C en Gironde. 40°C en Bretagne. 20 000 hectares partis en fumée. Lacs, rivières et sols s'assèchent. Les glaciers fondent. Que fait-on à l'Elysée ? On reçoit le président des Emirats Arabes Unis pour importer plus de gazole. A Matignon ? On défend un projet de loi « Pouvoir d'achat » qui vise à importer plus de gaz du Qatar et des Etats-Unis. Où est la sobriété ?
par Maxime Combes
Billet de blog
Le pouvoir d'achat des fonctionnaires vampirisé par quarante ans de néolibéralisme
Lorsque la spoliation du pouvoir d'achat des fonctionnaires devient une institution sous la Cinquième République...
par Yves Besançon