yoalh
Chercheur en quotidien
Abonné·e de Mediapart

2 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 déc. 2020

La Machine s'arrête, une stupéfiante anticipation par E.M. Forster

La Machine s'arrête, une nouvelle publiée en 1909 par E.M. Forster, dénote du registre habituel de l'auteur pour nous surprendre par sa stupéfiante contemporanité. Accrochez-vous, la fiction datée d'il y a un siècle rejoint largement notre réalité !

yoalh
Chercheur en quotidien
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La machine s'arrête montre une société dans laquelle la technique est arrivée à son paroxysme. La nature a été exploitée jusqu'à son épuisement total par la succession des sociétés humaines du passé, rendant la surface de la Terre morne et dépeuplée de vivant. Ainsi, les humains vivent désormais sous terre, au coeur d'alvéoles individuelles, dans lesquelles tous les besoins sont comblés par la Machine.

La population est devenue totalement dépendante d'une machine qui est en capacité d'assouvir toutes les volontés : vous avez faim ? Appuyez sur un bouton. Vous voulez voir vos amis ? Appuyez sur un bouton, ils apparaîtront virtuellement. Vous voulez dormir ? la machine vous apporte votre lit après l'avoir demandé. Nuit ou jour ? La Machine régule les cycles, qui ne sont plus qu'artifice. La machine comble vos besoins, tous vos besoins, jusqu'à s'ériger en une nouvelle religion incontournable et essentielle à tout un chacun.
L'hyper technicisation de la société et l'omniprésence de la machine a des effets sur l'humain. Les muscles perdent de leur tonus, les sens n'ont plus d'utilité, les corps deviennent une enveloppe superflue, l'agacement de l'attente de ce qui sort du cadre prévu atteint les humains qui ont désormais leurs envies comblées en un instant par la machine.
Comment ne pas faire le parralèle inquiétant avec notre société de l'immédiateté ?
Pour nous aussi, les besoins sont aisément comblés par la technique. Comme le rappelle Pierre Thiesset en préface, "Dans notre monde toujours plus technicisé, le système industriel nous fournit tout : de l'électricité 24h/24, du chauffage, de l'eau, de l'alimentation sous vide en provenance de l'autre bout de la Terre, du divertissement à domicile, des véhicules motorisés, des écrans portatifs sur lesquels nous pouvons communiquer à distance, consulter les informations planétaires, regarder des images défiler... Internet en particulier est devenu cette machine omnipotente à laquelle nous vouons un culte."

En prophétisant le paroxysme de la technicisation et du capitalisme du XIXème siècle, Forster nous questionne toujours aujourd'hui : qu'adviendra t-il au bout de notre société dans laquelle les évolutions si rapides et si centrales dans la vie des sociétés transforment l'humain et détruisent la nature ? Qu'adviendra t-il au bout de la course folle au tout technologique et au tout numérique ?
Nous avons vécu un premier confinement du tout numérique (travail, culture, relations sociales, commandes de nourriture...), cette nouvelle nous plonge dans l'enfer d'une société dans laquelle cette parenthèse est le commun de la vie.

Première de couverture "La Machine s'arrête" - E.M. Forster, ed. L'Echappée © Ed. L'Echappée

   La Machine s'arrête
   E.M. Forster

 Traduit de l'anglais par Laurie Duhamel

 Préface de Pierre Thiesset

 Postface de Philippe  Gruca et François Jarrige

 Editions L'Echappée

 112p, sortie le 10 septembre 2020, 7 euros.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Fraude fiscale : la procédure opaque qui permet aux grandes entreprises de négocier
McDonald’s, Kering, Google, Amazon, L’Oréal… Le règlement d’ensemble est une procédure opaque, sans base légale, qui permet aux grandes entreprises de négocier avec le fisc leurs redressements. Un rapport exigé par le Parlement et que publie Mediapart permet de constater que l’an dernier, le rabais accordé en 2021 a dépassé le milliard d’euros.
par Pierre Januel
Journal
Cac 40 : les profiteurs de crises
Jamais les groupes du CAC 40 n’ont gagné autant d’argent. Au premier semestre, leurs résultats s’élèvent à 81,3 milliards d’euros, en hausse de 34 % sur un an. Les grands groupes, et pas seulement ceux du luxe, ont appris le bénéfice de la rareté et des positions dominantes pour imposer des hausses de prix spectaculaires. Le capitalisme de rente a de beaux jours devant lui.
par Martine Orange
Journal — Livres
Le dernier secret des manuscrits retrouvés de Louis-Ferdinand Céline
Il y a un an, le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat confirmait dans un billet de blog de Mediapart avoir été le destinataire de textes disparus de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline. Aujourd’hui, toujours dans le Club de Mediapart, il revient sur cette histoire et le secret qui l’entourait encore. « Le temps est venu de dévoiler les choses pour permettre un apaisement général », estime-t-il, révélant que les documents lui avaient été remis par la famille du résistant Yvon Morandat, qui les avait conservés.
par Sabrina Kassa
Journal
Le député Sacha Houlié relance le débat sur le droit de vote des étrangers
Le député Renaissance (ex-LREM) a déposé, début août, une proposition de loi visant à accorder le droit de vote aux étrangers aux élections municipales. Un très « long serpent de mer », puisque le débat, ouvert en France il y a quarante ans, n’a jamais abouti.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
L’eau dans une France bientôt subaride
La France subaride ? Nos ancêtres auraient évoqué l’Algérie. Aujourd’hui, le Sud de la France vit avec une aridité et des températures qui sont celles du Sahara. Heureusement, quelques jours par an. Mais demain ? Le gouvernement en fait-il assez ? (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Décret GPS, hypocrisie et renoncements d'une mesurette pour le climat
Au cœur d'un été marqué par une sécheresse, des chaleurs et des incendies historiques, le gouvernement publie un décret feignant de contraindre les entreprises du numérique dans la lutte contre le réchauffement climatique. Mais ce n'est là qu'une vaste hypocrisie cachant mal les renoncements à prendre des mesures contraignantes.
par Helloat Sylvain
Billet d’édition
Les guerriers de l'ombre
« Je crois que la planète va pas tenir longtemps, en fait. Que le dérèglement climatique ne me permettra pas de finir ma vie comme elle aurait dû. J’espère juste que je pourrai avoir un p’tit bout de vie normale, comme les autres avant ». Alors lorsque j'entends prononcer ces paroles de ma fille, une énorme, incroyable, faramineuse rage me terrasse. « Au moins, j’aurais vécu des trucs bien. J’ai réussi à vaincre ma maladie, c’est énorme déjà ».
par Andreleo1871
Billet d’édition
Canicula, étoile chien
Si la canicule n’a aucun rapport avec les canidés, ce mot vient du latin Canicula, petite chienne. Canicula, autre nom que les astronomes donnaient à Sirius, étoile la plus brillante de la constellation du Grand Chien. Pour les Grecs, le temps le plus chaud de l’année commençait au lever de Sirius, l’étoile chien qui, au solstice d’été, poursuit la course du soleil .
par vent d'autan