Jon Palais – Alternatiba – ANV-COP21

Jon Palais, Militant associatif avec Alternatiba, ANV-COP21 et Bizi nous parle de son engagement et des différentes actions qu'il a mené. Action non violente, village des alternatives, cop21...

Non Violence VS Urgence Climatique : Jon Palais [EN DIRECT] © Thinkerview

 Cette œuvre vidéo et sonore de Thinkerview est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.
Mettre obligatoirement un lien vers la source originale entière en cas de réutilisation. Merci.

 

Jon Palais

 Jon Palais, je ne le connaissais pas il y a une semaine. La première fois qu’on s’est croisé, c’était pour dormir chez moi, pendant une étape du pré tour Alternatiba. S’en est suivi des discussions très instructives sur le climat, l’action non violente, les blacks bloc, les alternatives… Bref nos visions du monde et du changement climatique. Avant de le rencontrer, j’ai suivi une conférence sur le climat présenté par deux bénévoles cyclistes du tour Alternatiba et je me suis inscrit à une formation sur l’action non violente présentée par lui et Matthieu un autre bénévole.

 

Alternatiba - Le climat

 Le bilan est assez catastrophique et le début de la conférence assez déprimant. En même temps, c’est la réalité qui nous attend. Les émissions de gaz à effet de serre n’ont jamais été aussi haut depuis des millions d’années +50% [1]. Plus de 70% des insectes ont disparu entrainant une disparition des oiseaux mangeurs d’insectes [2] l’engagement de la COP21 est très ambitieux, pas plus de 2°C, sachant que nous sommes déjà à 1°C. Cela veut dire de couper tous les robinets d’énergie fossile maintenant. Ce n’est pas du tout ce qui est mis en place. Finalement en analysant les actions concrètes, on arrivera à un réchauffement moyen de +. Ça ne nous parle pas trop. Il faut savoir que la différence entre une ère glaciaire et notre ère est une différence de température de -5°C. Pendant une période glaciaire, le niveau de l’eau descend de 140 mètres environ. Sachant que 60% de l’humanité habite à proximité de zones littorales[3]. De quoi méditer sur l’augmentation fort probable de +4°C d’ici 20 ans.

Cette conférence nous démoralise, s’ensuit d’une colère intérieure sur sa propre inaction. C’est bien fait puisqu’on nous propose des alternatives : L’énergie propre, l’alimentation, la réparation, les déchets… et l’action non violente.

 

ANV-COP21 - Action non violente

Qu’est-ce que l’action non violente ? Ça, c’est plutôt le travail de l’association ANV-COP21 (ANV = Action Non Violente). Le but c’est de faire des actions, des manifestations non violentes. Captain Obvious! on peut appeler ça aussi de la désobéissance civile non violente. Voici quelques exemples d’actions :

Le sommet regroupant les pétroliers à Pau 4 mois après la COP21.

https://www.youtube.com/watch?v=Fpnh7xn6BsU&feature=youtu.be

https://www.youtube.com/watch?v=5Oe6nA0CR1o

BNP Paribas se transforme en Crèche fiscale

https://www.youtube.com/watch?v=vqx6YAS1Qn0

Action Bizi faucheurs de chaise : L’argent pour la transition sociale et écologique existe : il est dans les paradis fiscaux !

https://www.youtube.com/watch?v=hzGYy0SdQM4

https://www.youtube.com/watch?v=H7yrT8-NUhg

https://www.youtube.com/watch?v=vwe-PxUgfTI

https://www.youtube.com/watch?v=2WtdFClzcrg

https://www.youtube.com/watch?v=Fruu6-H1OfA

 

La non-violence, ça fait bisounours non ?

Réfléchissons ensemble :

D’abord il faut se mettre d’accord sur l’objectif d’une action. Cela peut être dénoncé l’évasion fiscale, sensibiliser à l’urgence climatique, éviter les forages de pétrole…

Imaginons lors de cette action que la police devient violente, elle veut nous forcer à quitter les lieux. Si je réponds par la violence, le policier en rentrant chez lui n’aura dans sa mémoire que la lutte acharnée avec un délinquant ! Les médias parleront de débordement. Alors objectif accompli ?

Prenons maintenant le cas d’une action non violente. Au moment où le policier cherche à te faire partir, il suffit de faire le poids mort et de se mettre au sol. Rien ne t’empêche de continuer à lui parler de ton message et de la non-violence. Dans tous les cas, les policiers vont devoir te déplacer à plusieurs. Si tu ne te débats pas, ils ne craindront pas à leur sécurité et la fin de l’action se déroulera dans de bonnes conditions pour toi et pour les forces de l’ordre. N’oublie pas que ce sont quand même des humains en face, souvent avec une famille et donc des enfants. Dans ces conditions, tu as plus de chance que le policier réfléchit en arrivant chez lui au message que tu as délivré. De plus, les médias présents montreront des images pacifistes et ils pourront ainsi parler du fond et du message. Objectif rempli ! Si tu n’es pas convaincu regarde comment nous traitons les manifestations des blacks bloc et tu verras que le message ne passe jamais pourtant ils en ont des revendications.

Alors que retenons-nous de la manifestation du 1er mai 2018, et qu’est ce qu’on retient de l’action des faucheurs de chaises ?

 

[1] http://www.climatecentral.org/news/the-last-time-co2-was-this-high-humans-didnt-exist-15938

[2] https://www.france.tv/france-2/envoye-special/500367-ces-oiseaux-ont-disparu.html

[3] http://www.onml.fr/uploads/media/la_demographie_et_l_economie_du_littoral_metropolitain.pdf

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.