Pour en finir avec la controverse sur le Parlement Européen à

Pour en finir avec la controverse sur le

Pour en finir avec la controverse sur le Parlement Européen à
Strasbourg……

à
Strasbourg……

 Pierre Loeb, Président de l'Association Européenne des Jeunes Entrepreneurs (www.jeunes-entrepreneurs.eu) présenta le 25 février 2014 au Parlement Européen à  Strasbourg  le second rapport de l'association européenne des jeunes entrepreneurs (l'AEJE  téléchargeable sur le site www.jeunes-entrepreneurs.eu):

   "Le siège dans tous ses Etats, 2 ans après - Pour en finir avec la controverse sur le Parlement européen à Strasbourg". 

C’est face à un amphithéâtre bondé où avaient pris place des personnalités de la société civile, des représentants associatifs, des élus locaux et parlementaires européens qu’il rappela les deux axes principaux développés dans ce second rapport.

 - l’axe technique : mensonges… démagogie… pétition…empreinte carbone… les coûts potentiels d'un transfert à Bruxelles ….  Chiffres officiels à l'appui …. !

- l’axe politique : l'ampleur des mystifications des anti-STRASBOURG …. les dommages politiques collatéraux de ces attaques qui fragilisent la démocratie européenne et alimentent le discours des eurosceptiques et europhobes…..

 A la tribune des députés européens défenseurs du siège du PE à STRASBOURG ont exposé les arguments en faveur de STRASBOURG  sans pour autant se voiler la face des imperfections qui pour certaines durent depuis trop longtemps …

  Le plus ardent opposant au siège du PE à STRASBOURG était dans la salle mais sans même intervenir, il  quitta rapidement  les lieux… !. … 

  Les interventions étaient pertinentes :

-   au-delà de  la question des traités qui fixent le  siège du PE à STRASBOURG son déplacement  vers  BRUXELLES  impliquerait également le déplacement de la partie institutionnelle luxembourgeoise  vers la capitale belge accompagné du transfert des familles et des bureaux des fonctionnaires  dans une période de crise immobilière sans précédent …le  coût de l’opération  chiffré ferait exploser le budget fonctionnement du PE !  

Actuellement : 94 % du budget du PE sert aux investissements et 6 % seulement à son fonctionnement ! Dire que se déplacer à STRASBOURG coûte cher est donc faux !                                                                            

-  la base même de la construction d’une Europe démocratique dont le socle est la réconciliation franco-allemande serait battue en brèche  si STRASBOURG n’était pas respectée !…

-  les arguments juridiques, historiques des Droits de l’Homme et de Paix sont incontournables…

-   l’Europe démocratique est à STRASBOURG , l’Europe technocratique est à Bruxelles..

-    la remise en question du siège du PE à STRASBOURG remet en question tous les lieux choisis pour toutes les institutions européennes y compris celles qui sont à BRUXELLES…

-   attaquer STRASBOURG et le siège du PE  est un manque de réalisme élémentaire…

-   même en politique européenne les symboles ont un sens ! STRASBOURG  symbolise la paix entre l’EST et l’OUEST car au départ de la construction de l’Europe la première ambition fut bien  « la paix ».. La paix, la reconnaissance des rôles et des droits des citoyens représentés par STRASBOURG.

STRASBOURG est également « la  légitimité politique  d’une Europe solidaire et communautaire » ! ….

-   STRASBOURG   est le symbole de la transparence et de la vérité de l’Europe

-   L’accessibilité et tous les problèmes  liés à l’incertitude du maintien du siège à STRASBOURG  seront rapidement réglés le jour où le siège sera définitivement établi  et que cesseront les débats qui nuisent à la crédibilité de l’institution européenne…

 Tous les députés s’exprimèrent  librement  et  Catherine TRAUTMANN qui durant son second mandat de maire   fit construire l’hémicycle actuel  donna le ton en rappelant que l’assemblée plénière strasbourgeoise est la seule à détenir la légitimité confiée par les électeurs.

.Elle conclut : « si la France accepte de perdre le siège du PE alors elle tourne le dos à son ambition européenne »… !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.