mot de passe oublié
Soutien

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement : 9€/mois + 1 film en VOD offert

ABONNEZ-VOUS
Le Club de Mediapart dim. 14 févr. 2016 14/2/2016 Dernière édition

Pauvre France !!!

Oui, pauvre France, qui va de décadence en décadence depuis près de quatre décennies. Voici plusieurs mois que le mariage gay semble devenu le seul, l’unique problème à résoudre de façon urgentissime, avec celui du vote des étrangers.

Pas un mot, pas une réflexion, pas une décision pour tenter de trouver des solutions au calamiteux problème du chômage, attribué comme il se doit aux gouvernements précédents par une majorité on ne peut plus démagogique et intolérante, qui entend imposer son dogmatisme à tous les opposants.

Exemple : Mme Taubira qui accuse froidement les opposants au projet de loi d’homophobie. Il est formellement interdit de penser autrement que le PS, sous peine des pires sanctions morales. Pour des politichiens qui se réclament continuellement de la démocratie et des droits de l’homme, dont ils revendiquent sans complexes la paternité et l’exclusivité. Sont-ils les seuls héritiers de la révolution, comme ils le prétendent ?. Autre (mauvais) exemple : Les mêmes gouvernants roulent des yeux langoureux lorsqu’ils prononcent le mot « laïcité ». Qu’est-ce que la laïcité, sinon l’expression de la tolérance : liberté de pensée, pratique du culte de son choix, etc…Or voici, toujours sur le même sujet, que les représentants du catholicisme, classifiés comme homophobes, se font étriller par les brillants orateurs démagos, à tel point que l’on se croirait revenus au temps de l’Eglise intolérante qui dressait mille bûchers pour y faire périr hérétiques et infidèles. Si rien n’est fait, nous en serons bientôt là…

Pendant ce temps, banquiers et spéculateurs continuent à s’enrichir, députés, sénateurs et ministres, droite et gauche confondus et pour une fois solidaires, cumulent joyeusement un nombre impressionnant de mandats divers et variés.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Décadence, phenomene d entropie plus que galopante et plutôt irréversible......bisous