Yves POEY
Abonné·e de Mediapart

77 Billets

1 Éditions

Billet de blog 21 janv. 2013

L'électorat local d'Yves Jégo sait-il qu'il est pour le mariage homosexuel ?

Yves POEY
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Notre Député-Maire-ex-RPR-DLR-UMP-PR-ARES-maintenant UDI-Avocat-346-544 est sans conteste et sans ambiguïté favorable au mariage homosexuel.

C’est un nouveau point commun qu’il partage avec celui qui est en train de vous faire perdre un précieux temps.

Après tout, si les homosexuels ont eux aussi envie de se passer la corde autour du cou…. de convoler en juste noces, pourquoi pas.

(Vous l’aurez compris, c’est un grand défenseur du mariage en général qui vous parle).

En tout cas, tout ceci va faire le bonheur des producteurs de riz français, ainsi que des marchands de listes de mariage, et c’est tant mieux.

Oui, not’ bon maire est favorable au mariage pour tous.

Et c’est donc très bien.

——–

Il l’a encore rappelé dans un papier que lui consacrait en partie l’hebdomadaire Paris-Match.

C’était ici, nous étions le 10 janvier dernier.

http://www.parismatch.com/Actu-Match/Politique/Actu/De-droite-ils-disent-oui-au-mariage-homosexuel-456766/

Un papier intitulé « De droite, ils disent oui au mariage homosexuel« .

(On aura compris au passage que pour Adrien Gaboulaud auteur de cet article, pour lui aussi le Centre, en France, c’est bien sûr la Droite…)

Une question se pose alors : pouvait-on penser alors que not’ bon maire apportât son total soutien au Gouvernement Ayrault qui a déchaîné l’ire des UMPiens, des catholiques plus ou moins intégristes et des associations très « extrémistes » du genre « Civitas » ?

Bien sûr que non.

Dame !

C’est qu’on ne change pas son homme du jour au lendemain comme ça sur un claquement de doigts.

Les méchants socialistes, aux jégoïstes yeux, ne peuvent pas avoir totalement raison. C’est inimaginable !

«J’en veux beaucoup aux socialistes, qui ont fait preuve d’une maladresse coupable. Ils ont réussi à heurter une partie de l’opinion publique tout en n’abordant pas les vrais problèmes», nous assène-t-il !

Est-ce à dire que pour Yves Jégo, il faudrait faire voter le mariage homosexuel en catimini, sans faire de vagues ?

Et puis tiens, qu’en pense le fer de lance de son électorat monterelais ?

Qu’en pense la bourgeoisie monterelaise, de ce mariage homosexuel ?

J’en connais pour ma part des monterelais qui sont allés défiler, un certain dimanche, il n’y a pas si longtemps.

Pourquoi notre DM-ex-RPR-DLR-UMP-ARES-PR-maintenant-UDI-A-346-544 n’en parle-t-il donc pas dans le 7/7, dans l’un de ses éditos bien sentis ?

On pourra me répondre qu’il s’agit du magazine d’actualité purement monterelaise. Soit.

Mais alors pourquoi n’expose-t-il pas sa position en matière de mariage pour tous sur son site à lui, celui dans lequel il relaie son activité parlementaire ?

J’ai vérifié.

———

Bonne question non ?

Aurait-il peur d’être en décalage avec son électorat ?

D’autant que dans l’interview d’Adrien Gaboulaud, il ménage une fois de plus la chèvre et le chou, cherchez qui fait quoi.

Voici ce qu’on pouvait lire en quant à l’avis jégoïste sur les manifestants :

« Le député ne veut pour autant pas forcer la main à ceux «qui ne partagent pas [son] choix». «La manifestation de dimanche est compréhensible et légitime. Chacun fait ce qu’il veut», estime Yves Jégo. »

La chèvre et le chou, vous disé-je !

Ce qui est certain, c’est qu’après la prise de position sur le mariage pour tous, il lui faudra sans doute prendre parti en faveur du divorce pour tous !

———–

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Social
Lidl : les syndicalistes dans le viseur
Dans plusieurs directions régionales de l’entreprise, les représentants du personnel perçus comme trop remuants affirment subir des pressions et écoper de multiples sanctions. La justice est saisie.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal — Social
Conditions de travail : la souffrance à tous les rayons
Le suicide de la responsable du magasin de Lamballe, en septembre, a attiré la lumière sur le mal-être des employés de l’enseigne. Un peu partout en France, à tous les niveaux de l’échelle, les burn-out et les arrêts de travail se multiplient. La hiérarchie est mise en cause.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal — Politique
Zemmour : quand le candidat parle, ses militants frappent
À Villepinte comme à Paris, des antifascistes se sont mobilisés pour ne pas laisser le premier meeting d’Éric Zemmour se tenir dans l’indifférence. Dans la salle, plus de 10 000 personnes s’étaient réunies pour l’entendre dérouler ses antiennes haineuses, dans une ambiance violente.
par Mathieu Dejean, Mathilde Goanec et Ellen Salvi
Journal — Politique
En marge du meeting de Zemmour, des habitants de Seine-Saint-Denis fustigent « sa politique remplie de haine »
Éric Zemmour a tenu le premier meeting de sa campagne présidentielle dans un département qui représente tout ce qu’il déteste. Cibles quotidiennes des injures du candidat d’extrême droite, des citoyens de Villepinte et des alentours témoignent.
par Hannah Saab (Bondy Blog)

La sélection du Club

Billet de blog
Le fascisme est faible quand le mouvement de classe est fort
Paris s’apprête à manifester contre le candidat fasciste Éric Zemmour, dimanche 5 décembre, à l’appel de la CGT, de Solidaires et de la Jeune Garde Paris. Réflexions sur le rôle moteur, essentiel, que doit jouer le mouvement syndical dans la construction d’un front unitaire antifasciste.
par Guillaume Goutte
Billet de blog
« Pas de plateforme pour le fascisme » et « liberté d’expression »
Alors que commence la campagne présidentielle et que des militants antifascistes se donnent pour projet de perturber ou d’empêcher l’expression publique de l’extrême droite et notamment de la campagne d’Éric Zemmour se multiplient les voix qui tendent à comparer ces pratiques au fascisme et accusent les militants autonomes de « censure », d' « intolérance » voire d’ « antidémocratie »...
par Geoffroy de Lagasnerie
Billet de blog
Aimé Césaire : les origines coloniales du fascisme
Quel est le lien entre colonisation et fascisme ? Comme toujours... c'est le capitalisme ! Mais pour bien comprendre leur relation, il faut qu'on discute avec Aimé Césaire.
par Jean-Marc B
Billet d’édition
Dimanche 5 décembre : un déchirement
Retour sur cette mobilisation antifasciste lourde de sens.
par Joseph Siraudeau