Musique du jour : K Quintet

Avant de rien dire de K Quintet, il faut d'abord dire deux mots de Ksenia Parkhatskaya, qui est, après tout, le K du quintet en question. Ksenia Parkhatskaya est avant tout une danseuse et une chorégraphe, et aussi une actrice, surtout connue pour son sensationnel charleston, mais qui montre autant de talent en solo dans les danses d'Afrique de l'ouest, le ragtime, le swing et le bebop, et qui innove dans ses danses sur les musiques de jazz contemporaines. Elle s'est déjà produite dans 35 pays, avec des ensembles et des musiciens fort réputés (Barcelona Jazz Orchestra, Christian McBride Trio…). Et elle est fort demandée aussi pour la danse classique. Voici un aperçu de son travail, accompagnée ici par une musique de l'orchestre de Wynton Marsalis :

Ksenia & BCN Jazz Dancers "Baa Baa Black Sheep" (by Jazz at Lincoln Center & Wynton Marsalis) © Ksenia Parkhatskaya

Ayant besoin de nouveaux morceaux de jazz dans le style classique, elle demande au bassiste irlandais David Duffy de lui composer quelques pièces pour trio, quartet et quintet. Rencontre fructueuse : ils se marient, et forment K Quintet pendant l'été 2019, produisant un album (leur premier enfant en quelque sorte) dans le style des années soixante et soixante-dix, sur lequel elle chante aussi (trois titres), et bien, avec pour influences Oscar Peterson, Ben Webster et Red Garland. Un superbe album de onze titres (dont quelques reprises) intitulé Something Else, comme ce morceau qui en illustre bien le style :

Something Else - K Quintet © Ksenia Parkhatskaya

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.