Musique du jour : Ana Alcaide

Étudiante en biologie, la jeune Ana Alcaide fit un voyage en Suède. Elle y découvrit un instrument moyenâgeux, le, ou la nickelharpa. S'étant prise de passion pour ledit instrument, elle en ramena un à Tolède, apprit à en jouer en autodidacte, et l'utilisa pour ses propres compositions, inspirées par sa ville et les traditions séfarades. Elle aime aussi explorer d'autres traditions musicales. Elle a réalisé une demi douzaine d'albums.

Ana Alcaide: LUNA SEFARDITA en Samarkanda © Ana Alcaide

Le producteur indonésien Franki Randen l'ayant entendue en concert à Samarcande l'invita à Java pour un festival, et pour une fructueuse collaboration avec des musiciens du cru :

A. Alcaide ·T.O.Pangea- Gotrasawala ensemble: MADENDA © Ana Alcaide

Et, puisque je viens de poster les Selkies, comment passer à côté de La esposa Selkie ?

Ana Alcaide: LA ESPOSA SELKIE- Live in Bilbao 2016 © Ana Alcaide

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.