L'ESPRIT ET LA PENSÉE !

La Pensée n'est jamais neuve , la relation avec autrui est toujours inédite . La pensée s'appuie sur le passé pour aborder la  relation qui est l'expression meme de la Vie, du neuf, du présent . La Pensée  veut donc comprendre la relation  du moment présent à travers le conditionnement issu du passé , d'ou conflit !

Pour pouvoir comprendre , il nous faut voir les choses telles qu'elles sont sans les "interpréter en fonctions de nos souvenirs et de nos connaissances , nos idées préconcues! Sinon notre pensée ne peut jamais etre inédite , "neuve", incapable de fraicheur!

La pensée ne peut donc appréhender l'inédit , ce qu'on ne connait pas , elle peut uniquement avoir l'expérience du "connu".

La pensée est une réaction , nous répondons à une question en fonction de notre mémoire , de nos préjugés , de notre éducation , de notre environnement , nos connaissances etc ..... en étant communiste , socialiste , marxiste ,  Hindou , Musulman, Chretien etc .....et qui participe de notre "conditionnement" .

C'est le "moi" agissant , source des problémes .

La Pensée est incapable d'embrasser de facon globale et compléte l'étendue d'un probléme et ne peut donc en avoir qu'une vision partielle.

Ce processus de la Pensée qui à sa source dans le "moi" , dans notre arriére plan de conditionnements , de traditions , de préjugés , peut il prendre fin ?

pouvons nous comprendre cet "ego" non en l'analysant mais simplement en voyant les choses telles qu'elles sont en tant que faits et non Théories ?

En voyant de facon lucide les agissements du "moi" ? S'il y n'y a plus d" "moi" avec sa soif de pouvoir , d'autorité , n'est ce pas la fin des problémes ?

L'Ego est un probléme que la Pensée est incapable de résoudre , il suffit simplement que l'on soit conscient des activités  du "moi" , sans les condamner  ni les justifier  , car si notre prise de conscience est "orientée" vers un objectif ,  (celui de résoudre un probléme , le transformer et obtenir un résultat ) , on ne sort pas du cadre de l'égo .

Nous disposons d'un stock d'informations , de connaissances , de l'ordre de la mémorisation, ,une accumulation de notions , nous nous sommes forgés certaines opinions qui concordent avec notre conditionnement , nos préjugés , puis nous nous servons des mots pour  les communiquer .

Si nous nous contentons simplement de nous remémorer nos expériences et les transmettre , ce que nous disons est conditionné .

Le savoir est statique , nous pouvons l'enrichir mais il demeure une chose morte.

Est-il possible plutot que de transmettre le passé , de faire partager l'immédiateté d'une expérience , de la Vie ? d'etre dans un état d'expérience directe et d'utiliser des mots non pour partager le "passé" mais la chose vécue au moment présent ?

Pour cela il nous faut comprendre le processus de pensée dans sa globalité , tels que nous sommes dans nos relations quotidiennes , nos prises de positions ,  nos croyances ,  notre attitude envers les autres .  La relation est le "miroir" révélateur de nos modes de pensée , la Connaissance de soi consiste à voir tels les faits liés à la relation tels qu'ils sont , sans rien inventer , comdamner , justifier ou condamner .

L'esprit réagit aux défis qui se présentent en fonction de diverses formes de mémoire , et c'est cette réaction qu'on appelle la Pensée.

Lorsqu'on prend conscience de ce processus , l'on constate une immobilisation de la pensée , l'esprit est alors tranquille , immobile et silencieux, sans mouvement dans quelque direction que ce soit et c'est dans ce silence qu'éclot l'ultime réalité.

L esprit et la pensée  Krishnamurti

https://www.youtube.com/watch?v=0HvuMpxApvs

 

 


 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.