Le dessin de Sondron, dessinateur belge

Sondron aussi profite lâchement des attentats pour triturer les clichés, et pas queue. Car il n'y a pas que les crayons de couleur, les crayons qui pleurent, les crayons qui tirent des balles, le crayons troués, les frites qui pleurent, les frites qui n'ont plus la frite, les frites aux sang évocateur du ketch-up, les drapeaux nationaux les Mariannes et les Manneken-pis. Tintin pleure, Milou prend

Milou n'est pas une chevre © Sondron Milou n'est pas une chevre © Sondron

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.