Une soirée avec les gilets Jaunes du rond point d'Usseau

Au détour d'une vidéo sur le web j'ai appris qu'un groupe des Gilets jaunes avait établit un camp sur le Rond point d'Usseau prés de chez moi. J'y suis allé avec mon appareil photo et je me suis présenté comme photographe faisant un blog sur les économies alternatives . L’accueil a été cordial et on m'a laissé passer la soirée l'appareil à la main.

Je ne prétends pas savoir ce que sont les Gilets jaunes dans leur ensemble, mais je sais ce que j'ai rencontré ce soir là , un groupe de personnes hétérogènes réunit par la volonté de changer la trajectoire de leur vie. En parallèle de cette volonté des sentiments prédominent, la premier c'est d'avoir été berné par la classe politique dans son ensemble, avec l'aide des médias généralistes. Cette défiance très profonde amène au constat que si cela doit changer, c'est à eux de faire en sorte que cela advienne. Il y flotte aussi une satisfaction d'être sorti d'un quotidien invivable pour prendre les choses en main. Les discutions sur le sujet d'une démocratie plus horizontale, avec la possibilité d'avoir son mot à dire étaient nombreuses . Je pense que ce mouvement à une dimension surprenante avec beaucoup plus de réflexion et de maturité politique que l'on ne peut imaginer avant de l'avoir rencontré, en tout cas c'est mon avis.


Quatre semaines sont passées depuis cette rencontre mais ce soir là au gré des discussions ce qui m'avais frappé c'est que je retrouvais beaucoup d'éléments que j'avais rencontré lors du mouvement Nuit debout, en particulier sur la gouvernance, la représentation, le rôle qu'on a à jouer en tant qu'individu.
Je retrouvais aussi le besoin de faire bouger les règles qui régissent notre société , mais il y avait en plus un sentiment d'urgence et une colère sourde où prévalait l'idée que cela devait être fait maintenant quitte « à le faire soit même » .

Je pense que les Gilets jaunes sont le reflet d'une secousse profonde de la société humaine dans le monde qui rejette la trajectoire que prend nos existences. Certaine de ces secousses sont contestataires comme les ZAD, Les indignés Nuit debout ou les Gilets jaunes aujourd'hui. D'autres constructives comme Les éco-hameaux ou éco-villages, les Monnaies locales citoyennes , les économies collaboratives et autres expériences de gestion commune.

Je voulais mettre un visage humain sur ce mouvement d'où ma rencontre avec Les Gilets jaunes du fort Usseau et même si j'ignore ce que deviendra ce mouvement je pense qu'il ne faut pas sous estimer la profonde aspiration des humains à vouloir passer à autre chose.


« Avant je passais ma soirée à jouer aux jeux vidéos et là tu vois j'ai passé la soirée autour de ce feu … hé bien ce feu c'est la meilleur télé du monde »
Parole de Gilet Jaune

 © Mehdi LETAIEF © Mehdi LETAIEF

 © Mehdi LETAIEF © Mehdi LETAIEF

 © Mehdi LETAIEF © Mehdi LETAIEF

 

 © Mehdi LETAIEF © Mehdi LETAIEF

 © Mehdi LETAIEF © Mehdi LETAIEF

 © Mehdi LETAIEF © Mehdi LETAIEF

 © Mehdi LETAIEF © Mehdi LETAIEF

 © Mehdi LETAIEF © Mehdi LETAIEF

 © Mehdi LETAIEF © Mehdi LETAIEF

 © Mehdi LETAIEF © Mehdi LETAIEF

 © Mehdi LETAIEF © Mehdi LETAIEF

 © Mehdi LETAIEF © Mehdi LETAIEF

 © Mehdi LETAIEF © Mehdi LETAIEF

 © Mehdi LETAIEF © Mehdi LETAIEF

 © Mehdi LETAIEF © Mehdi LETAIEF

 © Mehdi LETAIEF © Mehdi LETAIEF

 © Mehdi LETAIEF © Mehdi LETAIEF

 © Mehdi LETAIEF © Mehdi LETAIEF

 © Mehdi LETAIEF © Mehdi LETAIEF

 © Mehdi LETAIEF © Mehdi LETAIEF

 © Mehdi LETAIEF © Mehdi LETAIEF

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.