Des citoyen·nes marseillais·es soutiennent Sandrine Rousseau

Nous sommes des écologistes, des féministes, des antiracistes qui ont la justice sociale chevillée au corps. Voici notre texte collectif en soutien à la démarche de Sandrine Rousseau :

« Ceux qui sont surpris de ma présence en ce second tour sont ceux qui n’ont pas compris les mouvements profonds de transformation de notre société » : c’est ainsi que Sandrine Rousseau commentait son score au lendemain du 1er tour de la primaire écologiste. Ce mouvement profond est celui des expériences citoyennes, sociales, écologistes, féministes et antiracistes qui ont ébranlé le monde ces dernières années. Ce qui se joue autour de la candidature de Sandrine Rousseau désormais, c’est une nouvelle rencontre joyeuse et radicale de celles et ceux qui sont arrivé·es à saturation d’un système qui nous réfute jusqu’à notre dignité. En déplacement à Marseille fin août, la candidate écoféministe a surpris, séduit, écouté avec une attention rare puis synthétisé avec brio l’énergie qui lui a été transmise. Son discours et son parcours, sa proposition de « simplement prendre le pouvoir, parce que c’est une question de vie aujourd’hui » ont été les ingrédients qui nous ont réuni·es dans une nouvelle coalition.

 

Depuis Marseille, nous savons depuis des décennies que face à une classe politique faible et antisociale qui se fait le relai d’un système néolibéral et prédateur, les citoyen·nes savent faire germer le meilleur d’eux et elles-mêmes. Ce sont là des dizaines d’expériences citoyennes, de collectifs, de mouvement sociaux, qui ont conduit à chasser Jean-Claude Gaudin et qui encore aujourd’hui continuent à inventer, proposer, résister. La candidature de Sandrine Rousseau saura partout en France rassembler, renforcer, partager cette énergie.

 

Nous sommes des écologistes, des féministes, des antiracistes qui ont la justice sociale chevillée au corps. Notre écologie est radicale car c’est le seul moyen de construire une écologie victorieuse. Nos parcours sont pluriels. Militant·es de partis, élu·es, activistes de terrain, nous revendiquons aux quatre coins de la ville cette nouvelle alliance en train de se faire et une dignité partagée. Nous refusons que nos voisin·es meurent, des pollutions et des féminicides, du mal-logement, de la criminalité ou du chômage. Pour certain·es, nous ne nous étions jamais rencontré·es jusqu’alors. Depuis Marseille, nous nous préparons à ce qui suit : la plus belle des campagnes, celle qui tiendra tête aux puissants et fait d’ores et déjà naître un nouvel espoir. Nous nous donnons rendez-vous mardi à 17h au Mariposa (102 Cours Julien) pour fêter les résultats du second tour de la primaire écologiste et tout le weekend, nous appelons à voter et faire voter pour Sandrine Rousseau.

 

Dès maintenant, vous pouvez nous rejoindre sur le groupe Facebook dédié « Marseille – Soutien à Sandrine Rousseau 2022 – #OuiLesTempsChangent » 

Signataires :

Angeline ARNAUD-PLAZA, féministe ; Sophie BERNILLON, EELV Cœur de Marseille ; Isabelle BORDET, adjointe au logement à la Maire du 1/7 ; Alexandra D'AGOSTINO, chercheuse en sciences sociales et adjointe à la Vie associative 4ème secteur ; Olivier DESCAMPS, EELV Cœur de Marseille ; Charlène FLEURY, activiste climat ; Lydia FRENTZEL, conseillère municipale et métropolitaine écologiste ; Hassen HAMOU, association “Trop jeunes pour mourir” ; Marie HERMANN, éditrice ; Claude HERMITTE, EELV Cœur de Marseille ; Cédric JOUVE, adjoint à la culture 4ème secteur et conseiller métropolitain ; Nadia LAMBARKI, executive coach ; Zina MEBKHOUT, secrétaire générale groupe “Pour une Métropole du Bien commun”, Métropole d’Aix-Marseille ; Chahidati SOILHI, 2è adjointe à la Maire du 8è secteur ; Candice LE TOURNEUR, citoyenne ; Basma TLIBA, citoyenne engagée ; Kevin VACHER, militant pour le logement digne 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.