Panem et circenses...

 

1548022176.jpg

"Ce que j'ai vu hier, le spectacle de cet homme (...) exhibé, mitraillé par les photographes jusque dans la voiture où on l'apporte, c'est une mise à mort médiatique (...) On aurait très bien pu l'amener discrètement, on a voulu cette exhibition (...) On dit 'c'est la justice égale pour tous' - plaisanterie, dérision! En vérité, quand Strauss-Kahn est là assis au milieu des autres, il est ravalé délibérément au rang du minable dealer, sauf que le dealer, personne ne le connaît. Ce n'est même pas la double peine, c'est déjà la destruction..."

Robert Badinter, ancien garde des Sceaux, sur France Inter le 17 Mai 2011.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.