Ven.
28
Aoû

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Agir en faveur des animaux en tant qu’élu local

 

Billet du blog de  Jacques Boutault, maire écolo de Paris 2ème :

Mémo de l'élu écolo condition animale

Dans les territoires, les moyens des élu-e-s sont parfois limités et il arrive que le sujet de la condition animale ne soit pas porté, souvent par méconnaissance des actions possibles qui sont pourtant nombreuses ! C’est la raison d’être du “Mémo” qui vient d’être édité par la commission Condition animale d’Europe Ecologie – Les Verts dont je fais partie. Cet outil (que vous pouvez télécharger en cliquant ici) propose des moyens concrets aux élu-e-s locaux pour agir en faveur des animaux. Je suis très heureux de pouvoir vous le présenter sur mon blog, que je viens tout juste de retravailler pour vous faciliter la lecture.

 

Pétition à la maire de Paris, Anne Hidalgo : annulation de "Tel-Aviv sur Seine"

Je viens de signer la pétition pour demander l’annulation de l’événement "Tel-Aviv sur Seine" programmé le jeudi 13 août :

Une coopération au-delà des partis pour faire de Provence-Alpes-Côte d’Azur la première Région-Coopérative

 

Publié le 6 août 2015 dans Actualité Régionales 2015

 

logo_eelV-Ensemble_FG


Communiqué à la presse

Nous, citoyen-e-s, candidat-e-s, élu-e-s avons fait le choix de coopérer au-delà des partis, et de la mécanique habituelle de la politique, pour inventer un nouveau mode de gouvernance démocratique, un meilleur cadre de vie et de développement pour notre région. 

500 kilomètres de course à pied contre le nucléaire au Japon

Clément et Aurélie, participent à une course pour la paix au Japon. Voilà des mois qu’ils se préparent à participer à une course symbolique pour la paix. Du 6 au 9 août, 25 athlètes de l’ES Stains et deux membres de la Fédération sportive et gymnique du travail de Seine-Saint-Denis (FSGT93) vont parcourir 500 km entre Hiroshima et Nagasaki, au Japon.

Grâce à la crise de la zone euro, l'Etat allemand a économisé 193 milliards d'euros depuis 2008

De nouveau, un très bon billet d'alterecoplus sur la crise de la zone euro et sur la politique libérale du gouvernement Merkel.

 

 ---------

Le comportement du gouvernement allemand dans la crise grecque a surpris – et inquiété – beaucoup d’observateurs : comment se fait-il qu’il soit, avec le soutien manifeste de son opinion publique, d’aussi mauvaise volonté ? Pourquoi n’est-il prêt à aucune concession de nature à résoudre – enfin – la grave crise que traverse la zone euro depuis cinq ans maintenant ? Ne mesure-t-il pas le risque que son intransigeance fait courir non seulement à l’euro mais à la construction européenne elle-même ? Il y a cependant une explication rationnelle à ce comportement étrange : pour l'instant, la crise de la zone euro est une bonne affaire pour l’Allemagne…


Depuis 2010, Angela Merkel a refusé dans un premier temps toutes les réformes indispensables pour sauver l’euro

 

Suite au gâchis grec, nous voulons une direction politique de l'Europe

  

headshot.jpg Jean-Marie Cavada Député européen, Président du Mouvement Européen-France

headshot.jpg Karima Delli Députée européenne EELV

headshot.jpgYannick Jadot Député européen, chef de file du groupe Les Verts/ALE au Parlement européen pour TAFTA et la Conférence sur le climat COP21

headshot.jpgMarielle de Sarnez Députée européenne, vice-présidente du Modem

 

C'est un immense gâchis. L'Europe laisse la Grèce partir dans un cataclysme dont nous ne connaissons pas encore les conséquences. Ni pour ce pays, ni pour le reste de l'Union européenne. Comment en avons nous pu en arriver là ?

Newsletter