Sam.
04
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Fiche-cuisine: la République à l'étouffée

Difficulté: moyenne.

Temps de cuisson: étonnamment court. 

Choisissez une vieille démocratie un peu rassie: sa Constitution doit avoir été tripotée assez longtemps pour que la séparation des pouvoirs exécutifs et législatifs ait presque disparu. Si vous connaissez le patron, demandez-lui s'il n'a pas dans ses frigos un Etat dans lequel le gouvernement commande directement le vote des représentants du peuple: c'est l'idéal.

Lettre à ceux qui s'en foutent

Cette fois-ci, c'est à vous, citoyens, que je m'adresse.

Vous qui avez entendu parler d'une certaine "loi sur le renseignement", mais qui vous en foutez.

Lettre ouverte aux traîtres à la République

C'est à vous, députés et sénateurs qui allez bientôt voter d'une seule voix le projet de loi sur le renseignement présenté par le gouvernement, c'est à vous que ce message s'adresse.


Nous le savons déjà: vous allez le voter. Sans aléa, après un débat cosmétique qui ne servira qu'à corriger quelque coquille ici ou là, vous allez le voter.

Rien à cacher

Quand on est, comme moi, un vieil activiste désabusé, il y a des lieux et des moments où on s’attend à déposer les armes.

Se reposer l’esprit en assistant à un débat réunissant des gens qui partagent nos idées. Écouter tranquillement sans avoir à repérer les pièges et les non-dits. Lâcher prise.

Et puis, paf le chien.

Lettre aux barbus

Un an. Voilà un an que E. Snowden a rendues publiques les interceptions de masse réalisées par la NSA.

Et que s’est-il passé en un an ? Faisons le bilan.

Coming-out

Serment du jeu de paume

 

Maman, Papa, il faut que je vous dise: je suis un abstentionniste.

Pardon.

Voilà je vous l'avoue, je le confesse: à l'heure de l'appel des urnes, je reste dans mon lit douillet.

Nous sommes tous des ayants droit

En économie, je suis le dernier des ignorants. Je n’y comprends rien, je n’y connais rien, et j’ai autant de mal à faire ma compta qu’à trouver la solution d’un captcha. Autant dire que mon idée de lier la question de la fiscalité du numérique à celle de la protection des données personnelles est très certainement irréaliste. Mais, bon: je vais vous raconter ça quand même. Accrochez-vous.

Quelle drôle de triste journée

MASCARILLE : Que vous semble de ma petite oie ? La trouvez-vous congruente à l'habit ?CATHOS : Tout à fait.Scène IX. Gravure de Moreau le Jeune.

Entamée par une destitution au suffrage universel (élu par 13 millions de voix, la pétition demandant son retrait comptait 22 millions de signatures) du Président égyptien, poursuivie par le refus français de la demande d'asile de celui qui a dénoncé les méthodes illégales de la NSA, on aurait pu se réjouir quelques secondes du renvoi de Woerth et de Maistre devant le tribunal en attendant qu'une ministre démissionnée ne récuse les motifs de son remplacement pendant que François Hollande arrivait à Tunis, mais l'annonce du rejet des comptes de campagne de Sarkozy nous a surpris en plein soupir.

Newsletter