Amélie Poinssot

Journaliste au pôle écologie de Mediapart

Sa biographie

Je signe mon premier reportage pour Mediapart en janvier 2011. J'avais alors suivi des exilé·es arrivant à la frontière terrestre entre la Turquie et la Grèce. A l'époque, j'étais correspondante à Athènes pour différents médias français et francophones, travail que j'ai exercé également en Pologne les années précédentes (RFI, La Croix, AFP TV, Le Soir, Deutsche Welle...).

Je rejoints la rédaction de Mediapart en février 2014. Je pars aussitôt pour la Crimée où j'assiste, en direct, à l'annexion de la péninsule ukrainienne par l'armée russe que je couvre pour le journal.

Pendant les cinq années qui suivent, je traite, depuis Paris ou sur le terrain, de l'actualité européenne : de la guerre en Ukraine à la poursuite de la crise grecque, en passant par la crise de l'accueil des exilé·es d'Irak et de Syrie, mais aussi la montée des nationalismes en Europe centrale, les mobilisations sociales, les politiques économiques et les débats sur les alternatives possibles en Europe.

J'écris également une enquête intellectuelle sur le premier ministre hongrois, Dans la tête de Viktor Orbán, publiée chez Actes Sud - livre qui sera traduit en polonais et en hongrois.

A l'été 2019, je change de secteur. Désormais, je travaille et fais des enquêtes sur les thématiques liées à l'agriculture et à la production alimentaire : agrobusiness, lobbies, marchés agricoles, risques sanitaires, impacts sur le vivant, alternatives.

Je fais partie du pôle écologie de Mediapart, aux côtés de Mickaël Correia et Jade Lindgaard.

@AmeliePoinssot@piaille.fr

Lire ses articles dans le journal
Son blog
103 abonnés Le blog de Amélie Poinssot
Voir tous
  • Au Salon de l'Agriculture, la FNSEA prise pour cible par Extinction Rébellion

    Par
    Le salon de l'Agriculture, inauguré samedi 26 février par Emmanuel Macron, a été fortement perturbé ce dimanche. Pendant quelques heures, le stand de la FNSEA a été occupé par le collectif Extinction Rébellion qui dénonce « les ravages de l'agriculture intensive que le syndicat défend avec acharnement ».
  • Violences et intimidations policières: en Hongrie aussi

    Par
    Depuis le 12 décembre, les manifestations se succèdent à Budapest et dans plusieurs villes hongroises. De façon inédite depuis qu'Orbán est au pouvoir, cette résistance fait face à l'usage de la force côté police. Des dizaines de manifestants pacifiques ont été placés en garde à vue et certains sont poursuivis pour violences en réunion.
  • Les œuvres d'exilés en Europe, au théâtre d'Aubervilliers

    Par
    A Aubervilliers, le théâtre de la Commune accueille, du 23 au 25 mars, une exposition atypique : les réalisations artistiques de réfugiés ayant traversé l'Europe en 2015. Les visiteurs pourront rencontrer certains d'entre eux à l'occasion d'une table ronde, samedi à 14 heures.
  • Soutien au journaliste polonais Tomasz Piątek

    Par
    La liberté de la presse est de plus en plus attaquée en Pologne. Tomasz Piątek est poursuivi depuis des mois par le pouvoir pour un livre d'enquête sur le ministre polonais de la Défense. Rencontre avec celui qui s'est vu remettre le prix « journaliste » 2017 de Reporters sans frontières.
  • Réfugiés: quand des lecteurs de Mediapart se mobilisent

    Par
    A Narbonne, un collectif s'est monté pour venir en aide aux réfugiés en Grèce. A Nîmes, « SoliGrecs » s'active depuis un an et demi pour soutenir les dispensaires grecs autogérés. A Paris, ils sont nombreux, aussi, à se mobiliser depuis des années... Tout ce beau monde converge en ce moment autour d'une « Caravane Solidaire » qui s'apprête à traverser la France. Rencontre avec des gens de terrain qui, plutôt que de se morfondre devant la passivité de nos politiques, ont décidé de prendre les choses en mains.
Voir tous