Mer.
01
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Aux fêtes nocturnes de Grignan (Drôme), Didier Bezace envoie le diable aux trousses de Feydeau

Feydeau_Bezace_PhotoNHERVIEUX_20.jpgComme chaque été, place au théâtre pendant deux mois au château de Madame de Grignan, la fille bien aimée de Madame de Sévigné. Un seul spectacle du 26 juin au 22 août, Quand le diable s'en mêle d'après trois pièces de Georges Feydeau, adaptées et mises en scènes par Didier Bezace, Léonie est en avance, Feu la mère de Madame et On purge bébé.

La Vie de Galilée de Bertolt Brecht, mise en scène Jean-François Sivadier, au Montfort

 

proxy?url=http%3A%2F%2Fwww.lemonfort.fr%Reprise d'un spectacle créé en 2002, mais il n'y a rien à raccommoder. L'équipe de la création, presque au complet, garde le même souffle et la même intensité, avec chapeau bas pour Nicolas Bouchaud qui n' a quasiment pas une minute pour souffler.

La 8e Biennale Internationale des Arts de la marionnette

Les arts de la marionnette ont considérablement évolué et la BIAM permet à chaque édition  de voir une multitude de spectacles, souvent très surprenants, dans différents lieux, à Paris et en banlieue, mais sur une durée souvent courtes, donc à vos agendas!

Zigmund Follies avec la Cie Philippe Genty , au Grand Parquet

C'est l'histoire d'un conteur, un homme qui se promène avec un chapeau rouge, un bizarre chapeau rouge à un seul doigt. Non, c'est l'histoire d'une main, la main gauche du conteur qui fait des trucs bizarres.

Ceux qui restent, conception de David Lescot au théâtre de la ville

Comme beaucoup de rescapés des camps de la mort, ils n'ont jamais parlé. Eux se sont échappés , enfants, du Ghetto de Varsovie.

Pouilles d'Amedeo Fago au TGP de Saint Denis (dans le cadre du festival du Standard Idéal)

La 10e édition du  Festival du Standard Idéal organisé par la MC 93 de Bobigny, actuellement fermée pour travaux, se transporte hors les murs, dans d'autres théâtres.

La Tragédie est le meilleur morceau de la bête, de Denis Chabroullet avec le théâtre de la Mezzanine

Cela n'aura échappé à personne, on "célèbre" le centenaire de la première guerre mondiale, celle de 14-18, la Grande Guerre, la der des der...

 

la tragédie est le meilleur morceau de la bête
Newsletter