Mer.
16
Avr

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Menaces sur le smic !

 Le Smic est régulièrement la cible d’attaque de la part des économistes néolibéraux. Fin 2012 déjà, un rapport du groupe d’experts chargés de faire des recommandations au gouvernement sur le sujet proposait une remise en cause de son indexation actuelle et avançait comme pistes possibles d’évolution une régionalisation ou la création d’un « Smic jeune »[1].

Un pacte irresponsable

Trois organisations syndicales (la CFDT, la CFTC et la CGC) ont donc signé avec le Medef « un relevé de conclusions » sur la mise en œuvre du pacte de responsabilité qui vise à baisser le coût du travail en supprimant les cotisations familiales versées par les employeurs.

Désobéir aux traités pour refonder l’Europe

Face au constat que l’Union européenne est un carcan pour les peuples, certains proposent une sortie de l’euro qui permettrait de procéder à des dévaluations compétitives et d’éviter ainsi la « dévaluation interne » opérée par la baisse de la masse salariale. 

Un arrêt qui met en évidence certains paradoxes

Dans un arrêt daté du 7 février, la Cour constitutionnelle fédérale allemande qui siège à Karslruhe a considéré que le programme de rachat  sans limite d’obligations d’État par la Banque centr

Pour un financement de la santé à la hauteur des besoins

Les Français dépenseraient trop pour leur santé, telle est l’antienne que les gouvernements successifs, le patronat et les économistes libéraux ne cessent de ressasser.

Lutte contre le dumping social, les limites de la stratégie des petits pas

Le gouvernement français se félicite de l’accord trouvé à Bruxelles sur les travailleurs détachés. Leur nombre a explosé en quelques années.

Le monde enchanté de la monnaie commune. A propos d’un article de Frédéric Lordon

Frédéric Lordon fait dans cet article [1] une critique radicale de la construction européenne. On ne peut que l’approuver lorsqu’il pointe « la singularité de la construction européenne comme gigantesque opération de soustraction politique (…) ni plus ni moins que la souveraineté populaire ».

«Éradiquer les paradis fiscaux» rendrait la rigueur inutile

Jérôme Cahuzac, célébré jusqu’à sa chute comme le « moine soldat de la rigueur », était un cynique adepte de l'évasion fiscale. Grand écart dévastateur pour la politique de François Hollande, qui affirme maintenant vouloir désormais « éradiquer les paradis fiscaux ». Cette ambition nouvelle et bienvenue est-elle envisageable sans remettre en cause le rôle prééminent des marchés financiers dans nos sociétés ? À notre avis, non.

Le marxisme en question

Voici un éloge critique du livre d'Isaac Johsua, économiste et membre du Conseil scientifique d'Attac, "La révolution suivant Karl Marx" que la revue Contretemps a publié sur son site. 

Newsletter