Pierre Khalfa

Ancien coprésident de la Fondation Copernic, membre du Conseil scientifique d'Attac.

Son blog
186 abonnés Le blog de Pierre Khalfa
Voir tous
  • La retraite à 65 ans, l'absurdité d'un projet idéologique

    Par
    Emmanuel Macron veut, s’il est réélu, repousser l’âge de départ à la retraite à 65 ans. Ce projet n'a aucune justification économique, si ce n'est de pressurer encore plus les salarié.es. Il relève ainsi d'une posture idéologique qui reprend les obsessions de la droite et du patronat.
  • La Primaire populaire ou les avatars d’une initiative citoyenne

    Par
    La décision de la Primaire populaire de soutenir Jean-Luc Mélenchon a pu surprendre. Elle s’explique si l’on revient sur le projet de ses animateurs. Mon propos n’est pas ici de contester la nécessité de soutenir la candidature de JLM, le seul aujourd’hui à gauche à pouvoir être au second tour, mais d’essayer d’expliquer ce qu’est la Primaire populaire et les raisons qui ont poussé à ce choix.
  • De la difficulté d’une politique internationale altermondialiste

    Par
    [Rediffusion] L’invasion de l’Ukraine par la Russie a fait non seulement entrer l’Europe et probablement le monde dans une nouvelle ère, mais pose des questions fondamentales à la gauche et plus globalement à tous les progressistes. Elle oblige à redéfinir ce que pourrait être une politique internationale de gauche. Mais cette dernière se heurte à nombre de difficultés.
  • À propos du livre de Jacques Bidet, "L’écologie politique du commun du peuple"

    Par
    Jacques Bidet poursuit sa réflexion sur les sociétés modernes. Se réclamant d’un marxisme rénové, il aborde donc toute une série de questions fondamentales avec une thèse conclusive : « La lutte pour l’émancipation et la lutte pour la protection de la nature sont une seule et même chose ». Cependant les voies employées pour arriver à cette conclusion posent de nombreuses questions non résolues.
  • Que faire de la dette publique ?

    Par
    Non la dette publique n'est un insupportable fardeau. Alors que se profile une politique d'austérité pour rembourser la dette publique, la Fondation Copernic montre comment la dette sert de prétexte au démantèlement de l'État social. La dette n’est pas un problème si l’on rompt avec la financiarisation de l'économie et plus globalement avec le modèle actuel de production et de consommation.
Voir tous
  • Édition Les invités de Mediapart

    Sortir du débat sur la fusion entre impôt sur le revenu et CSG

    Par
    Alors qu'aucune garantie de la «pérennité du financement de la Sécurité sociale» n'a été apportée par les défenseurs de la fusion des deux prélèvements, peu importe que celle-ci soit abandonnée, si les injustices respectives de l'impôt sur le revenu et de la CSG sont corrigés, estime Pierre Khalfa, coprésident de la Fondation Copernic.
  • Édition Les invités de Mediapart

    Europe: un accord pour le pire?

    Par
    «Après la politique monétaire, c'est la politique budgétaire qui est exclue de toute délibération démocratique» par le dernier accord européen, analyse Pierre Khalfa, coprésident de la Fondation Copernic, membre du Conseil scientifique d'Attac. Et toujours sans apporter de solution à la crise.