Jeu.
27
Nov

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Remember Michael Brown and boycott Christmas this year

140818-michael-brown-graduation-jms-2128

Le Père Noël est la récupération consumériste du saint Nicolas, le saint patron des enfants. J'en ai marre de ce pays qui tire et tue des enfants, qui méprise et maltraite des noirs comme si c'était encore des nègres, qui exploite la misère pour le profit du capital et qui se réjouit déjà des bénéfices que lui promettent les fêtes de fin d'année. J'en ai marre d'être le complice de cette connivence indécente qui se fait sur le dos de la misère, l'injustice et la tombe d'enfant victime de la violence institutionnelle.

Lepaon est loin d'être le seul

5_kkrw9.jpg

Le Canard enchaîné nous égrène chaque semaine une facture supplémentaire de l'embourgeoisement de Lepaon. Il est clairement à côté de ses pompes et son ineptie ne doit pas affecter l'organisation syndicale ni ses militants.

Judith Bernard et Pascale Fautrier occupent le grand vide politique du PG

Judith.jpg

Jean-Luc Mélenchon appelle à une sixième république. Puis plus rien. Aux âmes généreuses et dévouées à s'emparer du projet du grand timonier et de tenter de le faire avancer en l'absence totale d'indication - sinon l'observation du vol des oiseaux ou du foie du poisson. Sans même qu'une seule idée soit émise, les camarades se disputent déjà sur le mode de désignation de la constituante. C'est ainsi que Judith Bernard et Pascale Fautrier s'opposent par tribunes interposées sur Médiapart (ICI et LA).

Le front national ostracise les journaux qui refusent d'être complices à sa banalisation

Docteur0_04.jpg

Le FN n'aime pas les journaux qui disent la vérité. Pour preuve le FN refuse d'accréditer les journalistes de Médiapart et de Canal + après que ceux-ci aient révélé une nouvelle fois les bonnes ambiances néo-nazies qui égayent les fêtes privées de ses cadres. Le nazisme a été condamné comme organisation criminelle et sa propagande est répréhensible (Code pénal Article R 645-1).

L'imposture libérale de Valls, du Médef, de Hollande, ...

aparatchik-soviet-copie-1.jpg

Il faudrait de la croissance, de la mobilité, réduire la dette publique, relancer la compétitivité, favoriser la concurrence, les échanges. Le bien fondé de ces affirmation sont douteuses et elle ne résistent pas à l'analyse. Les mesures prises sont toujours à sens unique : à l'avantage d'un employeur et au désavantage du salarié, en sachant que le Médef ne représente pas les entreprises françaises, ni tout le patronat, loin s'en faut (Association des employeurs de l'économie sociale, CGPME, UNAPL, UPA, ...), mais seulement les intérêts du grand capital en France, dont l'origine est majoritairement étrangère, et qui se moque du maintien de l'emploi local, à la différence des petites et moyennes entreprises, des artisans ou de l'économie coopérative et solidaire.

Hollande : Filipetti réduit beaucoup trop la critique

Il est certain que François Hollande pose une question fondamentale, au delà de sa seule personne, sur la crédibilité politique.

Newsletter