POJ

auxiliaire de justesse

Europe

Sa biographie
Quand il faudra fermer le livre Ce sera sans regretter rien J' ai vu tant de gens si mal vivre Et tant de gens mourir si bien.
Ses éditions
1 / 8
Voir tous
  • Le cas URVOAS

    Par
    Comment un type pareil, qui viole le droit fondamental sans aucune pudeur, peut-il être devenu enseignant en droit ? C'est à croire que les facultés de droit produisent vraiment n'importe quoi et elles ne s'en émeuvent même pas. Il faut peut être aussi s'interroger de ce côté là quand on s'inquiète d'une justice qui marche sur la tête.
  • Dans une société fliquée, jetons les ordinateurs !

    Par
    George Moustaki - Ma Liberté © madkrull
       Que nous dit la loi sur le renseignement ? Elle nous alerte. Après l'accord judiciaire avec le Maroc, cela devient un festival. Le PS est quand même un peu en avance pour Halloween. Il y avait l'homme à tête de chou, qui s'est laissé prendre le chou et a oublié la fleur. Le problème est qu'il y a maintenant plein de puces dans le chou. Retourner à la fleur, fissa.
  • Accord judiciaire franco-marocain, la dernière forfaiture du pouvoir. Cet accord est nul en droit.

    Par
    Le Rapt de PerséphoneLes droits sociaux sont des droits de l'Homme protégés par des traités contraignant et d'effet direct ratifiés par la France. Avec l'ANI, la réforme des retraites, la loi Macron, la majorité fait de la régression sociale. C'est prohibé le droit international des droits de l'Homme.
  • Relaxes de DSK et de Woerth : une référence pour l'effectivité du respect des droits des parties au procès

    Par
     Les relaxes de MM. Woerth et DSK sont admirables en affirmant coup sur coup l'importance incontournable du bénéfice du doute et de l'interprétation stricte de la loi pénale. Ceux qui crient à la justice de classe ne doivent pas désespérer. Bien au contraire. Il faut remercier MM. Woerth et DSK d'avoir fait progresser de façon très significative l'effectivité des droits de la défense en France. Il sera dorénavant possible, grâce à eux, d'exiger du ministère public et des tribunaux les mêmes conditions, le même respect de la présomption d'innocence, la même interprétation stricte du droit pénal,  au visa du principe d'égalité de tous devant la loi. Ce serait sinon de la discrimination sociale, que la production des jugements de MM. Woerth et DSK suffira pour l'établir.
  • Le néo-libéralisme résiste-t-il aux galères ou n'est-ce qu'une posture de snobs ?

    Par
    Combien de temps un Danois de 60 ans "adepte des théories libérales pur jus" le resterait s'il perdait son boulot, était privé de ressources et de ses droits sociaux et mis à la porte de chez lui ? Il y en a un peu marre de ces grande gueules qui pensent que cela suffit d'être fonctionnaire ou ministre pour mépriser la misère et ceux qui en souffrent. Ils inversent les rôles. Les gouvernements ne sont que les simples mandataires des populations. Il est temps de les mettre en demeure de se rendre compte de leur ineptie et de corriger leurs propos comme leur vision des choses.
Voir tous